National | Par Didier Bouville

Prix du porc : le plus haut niveau depuis 2002

«Les prix de base de tous les pays de la zone euro ont inscrit leur plus haut niveau depuis le passage à l’euro le 1er janvier 2002», indique un le Marché du porc breton (MPB) dans un communiqué de presse daté du 27 août. Ainsi, les prix du porc en août 2012 sont nettement supérieurs à ceux de 2008 (1,63 euros contre 1,45 euros), ce qui représente une hausse de près de 13 %.

Pour le MPB, c’est le manque d’offre qui explique une telle progression du prix du porc. Le ralentissement, voire la cessation d’activité des éleveurs de porc, est lié à la mise aux normes des bâtiments de truies gestantes, dont l’échéance est fixée au 1er janvier 2013. Le MPB précise que « ce ne sont pas les prix actuels des matières premières végétales » qui sont responsables de cette progression. La répercussion des coûts de production se fera, elle, «dans plusieurs mois».

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Les prix des grains baissent depuis que la moisson a débuté dans l’hémisphère nord et donne un sentiment d’abondance sur les marchés. La Russie expédie rapidement sa nouvelle récolte, meilleure qu’attendue. Mais l’Union européenne reste sur le banc. © iStock-da-kuk Au terme du premier conseil spécialisé de la nouvelle campagne 2024-2025, FranceAgriMer a annoncé que la France ne produirait que 29,4 millions tonnes (Mt) de blé cette année. Sur les 4,2 millions d’hectares (Mha) semés l’automne passé, le rendement moyen serait de 69,9 quintaux par hectare (q/ha), soit 4 q/ha de moins que l’année passée. Arvalis, institut du végétal est beaucoup plus pessimiste. Selon lui, le rendement moyen n’excèderait pas 64 q/ha (versus 74 q/ha en 2023). Autrement dit, la…