Aveyron | Par Jérémy Duprat

Le Roquefort en fête le 10 juin

Pour la deuxième fois, le Roquefort est en fête. Une deuxième édition de l’événement Le Roquefort en fête se tient le 10 juin sur la commune de Roquefort-sur-Soulzon. Et l’entrée est gratuite. Les organisateurs et partenaires ont révélé quelques-unes des surprises auxquelles les visiteurs peuvent s’attendre.

7 chefs

La Confédération générale de Roquefort a présenté à la presse et aux partenaires une partie du programme de Roquefort en fête. Le 10 juin c’est un village, un fromage et un territoire qui seront en fête. L’entièreté du programme sera dévoilée prochainement. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la Confédération générale a mis les petits plats dans les grands de 9h30 à 1h30 du matin. L’année passée, la première édition avait attiré plus de 16 000 visiteurs.

7 chefs sont attendus. Deux d’entre eux sont ambassadeurs du fromage millénaire. Il s’agit de Noëmie Honiat, animatrice du M6 de la Grande boulangerie, et Quentin Bourdy, chef du restaurant Le Jacques a dit à Villefranche de Rouergue. A leur côté, Oscar Garcia, plus jeune chef étoilé du Guide Michelin avec son restaurant La Cueillette à Altillac, Sébastien Bras, celui qu’on ne présente plus avec ses 2 étoiles à Laguiole, et Hervé Busset, étoilé en tant que chef du restaurant Le Moulin de Conques. Ces 5 prodiges seront rejoints par deux autres compères, Jordan Yuste, installé à Sète et chef de L’Arrivage, et Chloé Gonzalez, anciennement installée avec son compagnon aux manettes du restaurant L’Aromatique à Naucelle et désormais à la tête de la biscuiterie Le temps des papilles.

De 11h30 à 15h30, les 7 chefs vont proposer 7 mariages gourmands pour répondre au thème “Le Roquefort, mariez-le, il adore”. Un chiffre clé pour représenter les 7 caves d’affinages. Un carnet de dégustation sera proposé aux visiteurs. Ces derniers pourront acheter le nombre d’expériences qu’ils désirent alors que les chefs présenteront leur recette sur scène.

Un final pyro-symphonique

Pour marquer le début de la soirée, une grosse pression pèsera sur quelques candidats amateurs. Après les 7 chefs, de 16h à 18h, place à quelques personnes sélectionnées pour participer au concours de cuisine avec une recette préparée à l’avance. Un jury composé de chefs et de producteurs de l’AOP élira alors la meilleure recette.

Et puis, pour presque clôre cette journée, des animations musicales inviteront les curieux à se déplacer sur le stade de la commune. Harmonie Millavoise, Fanfare Pena des abailles ou encore Petit Jérémy mettront l’ambiance. Un marché de pays est également organisé. Un avant-goût de l’ambiance festive qui débutera pleinement à 22h45 avec un spectacle pyro-symphonique.

Tout au long de la journée, des navettes seront disponibles pour permettre à tous de se rendre sans encombre au village de Roquefort-sur-Soulzon, rendu piéton pour l’occasion avec un parcours de visite qui s’étend au cœur de la commune. Le stationnement des véhicules est organisé à Lauras et Tournemire. Parmi toutes les animations, la Confédération générale de Roquefort accueille les visiteurs devant l’église avec un espace où l’histoire de la filière est retracée.

Dans tout le village, des animations, expositions, concours ou encore des ateliers sont organisés autour de 7 thèmes : les paysages de Roquefort, les brebis Lacaune, le lait cru, le Penicillium roqueforti, les 7 caves, le collectif et les 7 Roquefort. Et finalement, pour les parents qui s’interrogent parce que leur bambin n’aime pas le Roquefort, le chef Julien Aigouy avec la cuisine centrale de Millau s’associe au collectif des chefs et proposera une recette pour les enfants, offerte aux familles tout au long de la journée.

Jérémy Duprat

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Après les fortes gelées en avril qui ont causé d’importants dégâts dans les vignobles et vergers du département, la FDSEA et les JA ont sollicité l’administration pour que des missions d’expertise soient réalisées sur le terrain. La DDT est allée à la rencontre des vignerons et arboriculteurs du département, la semaine dernière. La DDT était sur le terrain la semaine dernière, dans les vignes et vergers sur plusieurs secteurs de l’Aveyron pour recenser les dégâts du gel de printemps (© FDSEA 12). Les services de la DDT ont visité, mercredi 29 mai, plusieurs exploitations afin d’expertiser les pertes de récolte en vigne pour les appellations Marcillac, Entraygues Le Fel et Estaing. Puis vendredi 31 mai, ils se sont rendus sur…