Aveyron | Par Didier Bouville

Le point sur les restrictions d’eau

La consultation du CSO s’étant achevé mercredi, l’arrêté préfectoral de restrictions temporaires devant paraître ce jeudi fait état des évolutions des restrictions concernant les prélèvement d’eau à partir du milieu naturel, appli-cables à partir du samedi 19 août 2023 à 8 h. Cet arrêté sera consultable dans toutes les mairies du département de l’Aveyron ainsi que sur le site de la préfecture http://www.aveyron.gouv.fr/

Les mesures

Passage au niveau de crise de la Diège ;

Passage au niveau d’alerte renforcée :
• des affluents du Lot amont;
•de la Truyère;
•du Dourdou de Conques;
•de l’Aveyron source et son bassin;
•de la Serène;
•des affluents rive droite du Tarn médian;
•du Rance;

Passage au niveau d’alerte :
•du Tarn amont;Passage en vigilance :
•du Tarn médian;
•des affluents rive gauche du Tarn médian;

Les mesures actuellement en vigueur sur les autres zones restent applicables. A savoir :

Maintien en crise :
•des affluents du Lot domanial amont;
•de l’Alzou et ses affluents;
•de l’Orb;•de l’Hérault;

Maintien en alerte renforcée:
•du Dourdou de Camarès amont et Len;
•du Dourdou de Camarès aval etSorgues;
•de la Bonnette et ses affluents;
•de la Baye et ses affluents
•de la Seye et ses affluents;

Maintien en alerte de l’Aveyron médian et son bassin (bassin sensible soumis à des mesures systématiques de prévention en période d’étiage);

Maintien en vigilance du Célé.

Niveau d’alerte sur le Carladez

Les usages de l’eau doivent se cantonner au minimum vital en Aubrac Carladez Viadène. Si les pluies des 5 et 6 août ont soulagé la ressource en eau, les fortes températures des jours qui ont suivi ne sont pas sans incidence, particulièrement dans le Carladez. À tel point que le niveau d’«Alerte» est désormais atteint. L’ensemble des habitants, vacanciers, acteurs économiques sont appelés à limiter leur consommation en eau au minimum vital.

Des arrêtés municipaux ont été pris pour renforcer les res-trictions d’usage. Ils interdisent :
•La mise à niveau des piscines privées de 8h à 20h ;
•Le lavage des véhicules en dehors des stations profes-sionnelles équipées d’économiseurs d’eau, sauf pour les véhicules ayant une obligation règlementaire ou technique et pour les organismes liés à la sécurité ;
•L’alimentation et l’usage des fontaines publiques ;
•L’arrosage des pelouses, espaces verts publics ou privés, jardins d’agrément, espaces sportifs de toute nature (l’ar-rosage des jardins potagers et stades enherbés est autorisé de 20h à 8h) ;
•L’arrosage des terrasses, des sols extérieurs et des façades, excepté les places à l’issue des marchés ;
•Le lavage des voiries sauf impératifs sanitaires ;
•Le lavage des réservoirs d’eau potable et les purges de réseaux, sauf dérogations sanitaires ;
•Les essais de débit sur poteau sauf nécessité de service.

Les activités agricoles, industrielles et commerciales devront limiter leur consommation d’eau aux stricts besoins. Un registre de prélèvement devra être rempli hebdomadairement.

La rédaction

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Après les fortes gelées en avril qui ont causé d’importants dégâts dans les vignobles et vergers du département, la FDSEA et les JA ont sollicité l’administration pour que des missions d’expertise soient réalisées sur le terrain. La DDT est allée à la rencontre des vignerons et arboriculteurs du département, la semaine dernière. La DDT était sur le terrain la semaine dernière, dans les vignes et vergers sur plusieurs secteurs de l’Aveyron pour recenser les dégâts du gel de printemps (© FDSEA 12). Les services de la DDT ont visité, mercredi 29 mai, plusieurs exploitations afin d’expertiser les pertes de récolte en vigne pour les appellations Marcillac, Entraygues Le Fel et Estaing. Puis vendredi 31 mai, ils se sont rendus sur…