Aveyron | Par La rédaction

Huit qualifiés pour la finale nationale à Paris

L’Agricampus La Roque accueillait mercredi 1er décembre, la finale départementale du concours de jugement d’animaux par les jeunes, en races bovines. Huit élèves se sont qualifiés pour la finale nationale qui se déroulera à Paris, lors du Salon de l’agriculture.

Mercredi 1er décembre, le lycée agricole de La Roque organisait la finale départementale du Concours de Jugement d’Animaux par les Jeunes (CJAJ) pour l’espèce bovine.
Cette compétition a réuni environ 80 jeunes de 15 à 25 ans (élèves, étudiants, apprentis) de plusieurs établissements d’enseignement agricole du département.
Ce concours de jugement d’animaux reproducteurs par des jeunes permet de valoriser leur aptitude au pointage et à l’appréciation morphologique des reproducteurs bovins. Deux objectifs complémentaires sont recherchés :
Contribuer à sensibiliser les jeunes (élèves de l’enseignement agricole, jeunes agriculteurs, aides familiaux…) à l’importance de la description et de l’appréciation morphologique des animaux dans le travail de sélection et pour le revenu de l’éleveur,
Appuyer les actions de formation professionnelle réalisées dans ce domaine aussi bien par les Organismes de Sélection et syndicats de races que par les établissements d’enseignement agricole, les instituts techniques, les établissements départementaux de l’élevage.
L’épreuve du CJAJ est appelée trophée du meilleur pointeur de race (TMPR). Chaque élève juge deux vaches appartenant à une des six races au choix : Aubrac, Blonde d’Aquitaine, Brune, Limousine, Montbéliarde ou Prim’ Holstein.
Pour cet événement, les organisateurs, Thierry Force, proviseur, Jérôme Pouget, Fabrice Drob et Christelle Fabre, enseignants ont accueilli des éleveurs, représentant les races bovines en concours. Accompagnés des sponsors et responsables professionnels, ils ont pu suivre les travaux des jeunes sur des animaux qu’ils avaient mis à leur disposition pour le concours. Ils ont largement félicité les meilleurs pointeurs qui représenteront l’Aveyron au Concours Général Agricole lors du Salon International de l’Agriculture à Paris qui devrait se dérouler du 26 février au 6 mars 2022.

Les huit qualifiés :

Chloé Barbance du LEGTA Rodez La Roque en race Brune,
Thomas Blanc du LEGTA Rodez La Roque en race Limousine
Jonathan Cenraud du LEGTA Rodez La Roque en race Aubrac
Mylène Joulié du LPA La Cazotte en race Aubrac
Matéo Mazuc du LEGTA Rodez La Roque en race Prim’Holstein
Noélie Ravailhé du LEGTA Rodez La Roque en race Limousine
Jérémy Rey du LEGTA Rodez La Roque en race Blonde d’Aquitaine
Blandine Valadier du LEGTA Rodez La Roque en race Montbéliarde.

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Les adhérents d’APO – Alliance Porci d’Oc étaient réunis en assemblée générale, vendredi 14 juin. Lionel Tauriac, le président et Mikaël Le Gallic, directeur général, ont fait le point sur l’activité et sur les projets de la coopérative. La coopérative APO était en assemblée générale vendredi 14 juin à Rodez © APO Malgré une année 2023 plus compliquée, hausse des énergies et des charges en général, baisse de la production porcine, la coopérative APO «s’en sort très bien» selon ses responsables. «Que nous dégagions un résultat positif après cette année difficile est une vraie satisfaction», résume Lionel Tauriac.Appuyé de son directeur, Mikaël Le Gallic, le président de la coopérative explique cette bonne santé par la complémentarité entre les différentes activités…