Aveyron | Par La rédaction

Gîtes de France® : Numéro 1 des avis clients !

Fer de lance du tourisme vert en Occitanie et en Aveyron, la marque Gîtes de France® ne cesse de faire des émules tant chez les porteurs de projet de plus en plus nombreux à se lancer que chez les vacanciers, soucieux de retrouver du lien avec leurs hôtes et le territoire qu’ils ont choisi de découvrir. En atteste la belle progression du nombre de labellisations et du taux d’occupation, présentés lors de l’assemblée générale de l’agence Gîtes de France® Aveyron début juin.

L’agence Gîtes de France® Aveyron a tenu son assemblée générale début juin à Espalion, au village vacances dont le gîte est labellisé.

Au village vacances d’Espalion, à quelques pas de l’hébergement labellisé, l’agence Gîtes de France® Aveyron a tenu son assemblée générale jeudi 1er juin. En présence de nombreux propriétaires et de ses partenaires, la présidente, Anne Cavaignac, a présenté un bilan plus que positif pour la marque qui séduit de plus en plus de porteurs de projet et de vacanciers !

Un bon cru

«Nos résultats sont bons tant en nombre de labellisations qu’en taux d’occupation. Le regain d’intérêt pour notre offre d’hébergements suite à la crise sanitaire ne retombe pas», affiche-t-elle satisfaite. Et d’insister : «notre intérêt, c’est bien d’avoir un parc conséquent avec des adhérents attachés à Gîtes de France® parce que satisfaits, des nouveaux adhérents séduits par le label et nos services et bien sûr des clients et des nouveaux clients qui viennent et qui reviennent… Dans le sillon de labour de 2021, 2022 a été un bon cru !». Ainsi l’agence aveyronnaise compte 543 gîtes (+57), 55 Maisons d’hôtes (en diminution à l’image de la tendance nationale), 6 campings, 32 chalets loisirs et 11 gîtes de groupe. Et elle a été sollicitée toute l’année par des porteurs de projet (165 demandes de contacts, en hausse de 66), des demandes de labellisation (69 réalisées) et des visites conseils (39). Et le nombre de départs du label est à la baisse. Le suivi qualité réalisé par l’équipe technique est aussi plébiscité par les hébergeurs pour améliorer leur offre : «Ces visites ne sont pas des contrôles mais bien des moments d’échanges, d’informations, de conseils auprès de nos adhérents», avance la directrice, Valérie Duchatelle. En 2022, 95 visites conseils ont été effectuées (88 dans des gîtes, 6 dans des Maisons d’hôtes et 1 en gîte de groupe). Des efforts récompensés puisque le nombre de litiges est très faible et surtout les avis donnés par les clients sont plus que satisfaisants avec une note moyenne de 4,54 sur 5 (43% de taux de réponse). Et 5 propriétaires ont été candidats au Trophée client en recevant au moins 12 avis notés au dessus de 4,9 sur 5. «N’hésitez pas à demander à vos clients de déposer leur avis sur le site, leurs retours contribuent à la belle image de notre marque et nous permettent de nous améliorer encore et toujours !», a encouragé Anne Cavaignac.  

La réussite de la marque réside aussi dans le lien étroit entre le conseil d’administration composé de propriétaires d’hébergements labellisés qui décide des orientations en adéquation avec la Fédération nationale et les besoins et attentes des propriétaires adhérents et l’équipe technique qui les met en œuvre : «la marque est là pour nous, à nous de la faire vivre !», a encouragé Anne Cavaignac. Autour de ses 5 grandes missions que sont la production, le suivi qualité, l’animation du réseau, la promotion et la commercialisation, l’Agence Gîtes de France® Aveyron tisse de vrais liens conviviaux, de proximité, pour accompagner les hébergeurs dans la qualification de leurs hébergements, vers la commercialisation, la promotion…

Un lien privilégié avec les hébergeurs

L’animation du réseau se traduit par de nombreuses rencontres avec les adhérents : des journées Educ’tour organisées en partenariat avec les Offices de tourisme pour faire découvrir un territoire (Vallée du Lot et Decazeville, sud Aveyron, Rodez…). D’ailleurs des partenariats ont été signés entre l’agence Gîtes de France® Aveyron et des Offices de Tourisme pour renforcer les passerelles entre hébergeurs et offres touristiques. Chaque adhérent dispose aussi d’un espace dédié sur le site Gîtes de France® où il dispose de tous les documents nécessaires à son activité, plannings, promotions… Et l’équipe technique est à leur disposition par téléphone, mail ou en présentiel à leur siège à Bourran – Rodez pour les accompagner.
Sur la commercialisation également, si les adhérents gardent la possibilité de gérer en direct leur réservation, ils sont de plus en plus nombreux à déléguer cette tâche à la centrale de Gîtes de France®. Les clients passent par le site départemental mais bien plus souvent par le site national qui affiche 13 millions de visiteurs par an dont la moitié de visiteurs uniques ! Fin 2022, 5433 dossiers avaient été traités, un chiffre en hausse depuis la crise sanitaire. Et en 2022, 21 000 touristes ont fait le choix de Gîtes de France® Aveyron pour leurs vacances ! Des touristes qui dépensent en moyenne 46 euros/jour par voyageur et génèrent 93 000 euros de taxe de séjour reversés aux collectivités… «Si l’on cumule le chiffre d’affaires direct et indirect des Gîtes de France pour le département, nous sommes à 11,6 millions d’euros dont 6,8 par les touristes (restauration, loisirs…) et 3,7 générés par les propriétaires (fournisseurs, travaux…). Nous affichons fièrement cette contribution à l’économie de nos territoires», sourit Anne Cavaignac, pas peu fière de cette performance ! «D’autant que nous ne bénéficions d’aucune subvention…», ajoute-t-elle.

Plus de 11 millions d’euros sur les territoires

«Notre cap est assumé ! Parfois pris dans le vent, la houle, le courant, nous restons dans le sillage de nos valeurs malgré les crises, la concurrence de gros opérateurs… Nous sommes tous mobilisés pour pérenniser notre marque et notre meilleur encouragement, c’est la fidélité de nos adhérents et de nos clients !», témoigne la présidente. Et parmi les prochains défis, une union régionale pour mutualiser les efforts à travers la création d’une page Gîtes de France Occitanie sur le site du Comité régional du tourisme et l’harmonisation des pratiques à l’échelle nationale… Et le plus important sans doute pour les années à venir : séduire les 25-35 ans pour rajeunir la clientèle ! Des actions sont en cours à ce sujet à travers des messages publicitaires sur les playlists de musique, les plateformes de contenus décalés, des communications presse…
Récemment la revue Que choisir a révélé que Gîtes de France était numéro 1 des avis clients : une information à partager sans modération !

Vélo, pêche, rando… des plus-values pour le tourisme Aveyron

Julien Andurand, manager territorial et réseaux à l’Agence départementale Attractivité Tourisme (ADAT) a présenté aux adhérents de Gîtes de France® Aveyron, plusieurs démarches pour séduire de nouveaux clients mises en œuvre avec les Offices de Tourisme et leurs partenaires, selon des thématiques : vélo, pêche, Chemin de Saint Jacques, tourisme et handicap. Il s’agit d’une qualification que les hébergeurs peuvent demander, en plus de leur label.
Par exemple, le tourisme vélo est en plein développement, générant un chiffre d’affaires intéressant pour les territoires puisque les personnes qui optent pour les vacances à vélo dépensent en moyenne 70 euros par jour… De plus les prestations d’accueil vélo peuvent être recensées auprès des tour-opérators spécialisés dans ce type de séjour… Autre exemple, celui de la pêche avec une identité «Accueil pêche». Ou encore le tourisme sur les Chemins de Saint Jacques de Compostelle…
A noter également l’intervention de Magaly Bruel-Fraysse, technicienne spécialisée agritourisme et animatrice du réseau Bienvenue à la ferme porté par la Chambre d’agriculture : des liens forts existent depuis toujours entre Gîtes de France® et le premier réseau national d’accueil à la ferme. D’ailleurs une journée de découvertes de structures engagées avec la petite fleur jaune sera prochainement proposée aux propriétaires de Gîtes de France®.

Eva DZ

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Les adhérents d’APO – Alliance Porci d’Oc étaient réunis en assemblée générale, vendredi 14 juin. Lionel Tauriac, le président et Mikaël Le Gallic, directeur général, ont fait le point sur l’activité et sur les projets de la coopérative. La coopérative APO était en assemblée générale vendredi 14 juin à Rodez © APO Malgré une année 2023 plus compliquée, hausse des énergies et des charges en général, baisse de la production porcine, la coopérative APO «s’en sort très bien» selon ses responsables. «Que nous dégagions un résultat positif après cette année difficile est une vraie satisfaction», résume Lionel Tauriac.Appuyé de son directeur, Mikaël Le Gallic, le président de la coopérative explique cette bonne santé par la complémentarité entre les différentes activités…