lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Actualités
Actus Aveyron

11 Mai 2022 | Actus Aveyron

La Fédération des marchés aux bestiaux en congrès à Laissac

Les représentants des marchés aux bestiaux de France étaient réunis en congrès mardi 10 et mercredi 11 mai à Laissac. Accueillis avec beaucoup de convivialité par le maire, David Minerva et son adjoint en charge du marché, Jean-Louis Puel, les congressistes ont visité, accompagnés par les élus locaux, le premier marché de France qui commercialise plus de 71 000 bovins et ovins.

Pour ses retrouvailles avec ses 45 marchés adhérents, la Fédération des marchés de bétail vif avait retenu la candidature de Laissac pour son congrès 2022. Pendant deux jours, mardi 10 et mercredi 11 mai, les participants venus de toute la France ont profité du bel accueil de la commune au centre de l’Aveyron, véritable poumon économique du territoire grâce notamment à son marché hebdomadaire. Un choix judicieux d’autant que Laissac a recouvré la première place à l’échelle nationale en volume d’animaux (bovins et ovins), une place qui fait la fierté de l’équipe municipale emmenée par le maire David Minerva et son adjoint, Jean-Louis Puel, cheville ouvrière avec Anne Mercadier du marché.

«C’est un très beau marché, très bien tenu», a salué Bruno Debray, vice-président de la Fédération nationale des marchés de bétail vif, qui remplaçait le président, Alain Breteaudeau. Le représentant du marché de Châteaubriand a félicité les organisateurs pour la rigueur de l’organisation : «les transactions ne commencent pas avant l’heure dite ! C’est d’ailleurs la marque de fabrique du marché de Laissac !», sourit-il. Le représentant national a mesuré l’impact de ce marché hebdomadaire sur l’activité économique locale, les commerces, les services qui l’entourent.

«Nos marchés sont de véritables poumons économiques pour nos territoires, c’est pourquoi il est important de les maintenir et c’est d’ailleurs le rôle de notre fédération nationale de les défendre», a-t-il avancé. «Nos marchés sont des lieux d’échanges par nature, entre éleveurs et acheteurs mais aussi avec les visiteurs qu’ils soient du grand public, des étudiants en établissements agricoles, des élus, des représentants des services de l’Etat...», a argumenté devant les congressistes, Bruno Debray. Et de rappeler que «sans nos marchés, pas de prix, pas de cotations de référence pour les éleveurs !».

Pour 2022, la situation des marchés reste fragile comme l’a expliqué Bruno Debray : «les conséquences de la nouvelle PAC, la nouvelle réglementation de la loi de santé animale, la mise en application de la loi Egalim 2 et notamment l’obligation de contractualisation nous inquiètent». Des sujets qui ont été abordés avec les élus présents mais aussi avec les représentants des négociants présents sur le site.

Eva DZ

marché+bestiaux+congrès+laissac

05 Mai 2022 | Actus Aveyron

Concours des pratiques agro-écologiques : inscriptions jusqu'au 27 mai

Le Parc naturel régional de l’Aubrac, le COPAGE et le service Natura 2000 de la Communauté de communes des Hautes Terres d’Aubrac, organisent à nouveau le concours général agricole des pratiques agro-écologiques sur l’Aubrac.

Les prairies sont une ressource fondamentale du territoire : bien entendu pour le fourrage qu’elles fournissent aux troupeaux, mais aussi pour leur contribution à la beauté des paysages ou encore à la qualité de l’environnement, de la ressource en eau, à la diversité de la faune et la flore,...

Le Concours général agricole des pratiques agro-écologiques - prairies et parcours - est organisé depuis 2016 sur l’Aubrac et dans plusieurs régions. Il valorise les prairies ayant le meilleur équilibre agro-écologique, sur la base de critères alliant l’agronomie, la performance au service de la production agricole, la diversité floristique ou encore les services rendus à la faune sauvage.

En partenariat avec le label rouge Bœuf Fermier Aubrac

En 2022, le Parc naturel de l’Aubrac, le COPAGE et le service Natura 2000 de la Communauté de communes des Hautes Terres d’Aubrac, organisent à nouveau ce concours local, en partenariat avec l’association Bœuf Fermier Aubrac. Ainsi, les agriculteurs adhérents à ce label pourront proposer une prairie naturelle d’estive, montagnarde, sèche ou moyennement sèche, au-dessus de 1000 m d’altitude, sur les communes qui longent les crêtes de l’Aubrac : Argences en Aubrac, Condom d’Aubrac, Curières, Laguiole, Les Salces, Nasbinals, Prades d’Aubrac, Recoules d’Aubrac, Saint-Chély d’Aubrac, Saint Geniez d’Olt et d’Aubrac, Sainte Urcize et Trélans.

Le jury sera composé d’experts en agronomie, en botanique et en faune, encadrés par Michel Ginisty, ancien président de l’association Bœuf Fermier Aubrac. Le vainqueur du concours local pourra participer au concours national dont le prix sera remis lors du Salon de l’Agriculture 2023, à Paris.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 27 mai auprès de Bertrand Goguillon, chargé de mission Patrimoine naturel et biodiversité : bertrand.goguillon@parc-naturel-aubrac.fr - 06 31 52 42 43.

Les visites des parcelles se dérouleront les 9 et 10 juin.

La remise des prix sera organisée à l’automne, lors de l’ouverture du festival Phot’Aubrac.

La rédaction

 agro-écologie+aubrac+parc naturel+natura 2000+prairie

03 Mai 2022 | Actus Aveyron

26 dates pour fêter les 10 ans des Loco-motivés

Les Loco-motivés ont présenté le déroulé de la célébration de leurs 10 ans d’existence. À Arvieu, la bande s’est réjoui de pouvoir créer du lien avec leurs consommateurs.

10 ans. Les Loco-motivés fêtent leur dixième anniversaire. Pour marquer le coup, la bande a eu l’idée de proposer 10 dates pour célébrer les 10 ans. Sauf que... «En demandant à nos producteurs, nous étions déjà à 9 dates possibles sur des lieux différents. Et puis nous avons demandé à nos partenaires, les points relais et les bénévoles. Et là, nous nous sommes retrouvés avec 26 événements ! Alors, nous nous sommes lancés. Mais ce ne sont pas encore nos 26 ans», plaisante Stéphanie, salariée depuis le début de l’aventure en 2012.

L’habitué des Loco-motivés, le bénévole ou tout simplement le curieux n’auront donc que l’embarras du choix pour profiter d’un moment convivial. Et pourquoi pas courir le marathon des 26 dates ? «Il va falloir faire des régimes entre chaque rendez-vous pour tenir le rythme !», blague le maire d’Arvieu, Guy Lacan. Le maître-mot de ces événements festifs, c’est le lien. «Chacun a carte blanche pour organiser un moment de fête. L’idée c’est que chacun propose son ADN. Un repas, pas un repas, un spectacle, une randonnée... Tout était possible. Le premier événement commence le 15 mai au GAEC du Païdol à Meljac avec un repas-concert le midi. Et puis nous clôturerons cette fête des 10 ans le 17 septembre ici-même, au Jardin d’Arvieu, avec une randonnée, un espace game, une chasse au trésor, la projection du film Des locaux très motivés, et pour finir, un repas et concert avec les Cinq oreilles», dévoile Stéphanie.

L’idée derrière ces célébrations est de tisser du lien avec les personnes qui chaque semaine viennent chercher leur panier. «Nous ne voulions pas tout faire à Arvieu en faisant venir tout le monde. Mais au contraire, délocaliser un peu partout pour donner accès au plus grand nombre et pouvoir rencontrer le plus de personnes possibles», détaille Mehdi, salarié des Loco-motivés. «Il fallait que ce soit la fête dans les endroits qui nous soutiennent au quotidien. Ce n’est pas toujours évident dans un bureau de tabac d’avoir le temps de discuter ou de mettre en avant cette partie de son activité. Là, c’est l’opportunité parfaite», conclut Hélène.

L’ensemble des dates est à retrouver sur le blog des Loco-motivés : https://blog.loco-motives.fr/tchaparelle/joyeux-10-ans/

Jérémy Duprat

29 Avril 2022 | Actus Aveyron

Ce week-end à Baraqueville : concours et foire au matériel agricole

Samedi 30 avril et dimanche 1er mai fêtent le retour des Journées laitières à Baraqueville. Organisé tous les 4 ans (mais décalé d’une année en raison de la crise sanitaire), cet événement met à l’honneur les races bovines laitières du département. Les éleveurs Limousins sont également associés à la fête autour d’un concours régional.

Autour de l’espace Raymond Lacombe, le meilleur des quatre principales races laitières du département sera à l’affiche des Journées laitières 2022, associées à une présentation de la race Jersiaise et à un concours de la race allaitante Limousine. Plus de 200 vaches et génisses Simmental, Brune des Alpes, Montbéliarde, Prim’Holstein ainsi que la Limousine, seront exposées pendant tout le week-end et se partageront un programme chargé sur le ring du concours.

Des retrouvailles attendues par les éleveurs puisqu’ils ont été nombreux, dans chacune des races, à candidater pour cet événement. De quoi encourager l’association des Journées laitières portée par la Chambre d’agriculture et les syndicats de races (laitières et Limousine) dans l’organisation de ce rendez-vous qui prouve toute la dynamique du bassin laitier et d’élevage du département.

Dimanche 1er mai marque aussi le retour de la foire au matériel agricole de Baraqueville. L’association des commerçants de Baraqueville, soutenue par la municipalité a repris les rênes de la 64ème édition.

Elle sera organisée en plusieurs espaces : autour de l’espace Raymond Lacombe, les concessionnaires de matériels neufs seront réunis ainsi que les concessionnaires et particuliers de matériels d’occasion.

Sur la place de la mairie, les professionnels exposeront leurs produits et équipements autour de l’aménagement des parcs et jardins, loisirs, motoculture, outillage...

L’avenue principale et la rue de l’église seront réservées aux forains. Une fête foraine sera installée devant le collège. Une place est aussi réservée pour les producteurs locaux sur le parking de la fontaine.

La circulation sera totalement fermée dans le bourg de Baraqueville, plusieurs parkings seront accessibles à diverses entrées de la ville. La restauration sera possible dans les restaurants de Baraqueville. En parallèle les associations locales proposeront de la restauration rapide et buvette, toute la journée et l’ensemble scolaire Saint Dominique et Notre Dame, un repas pour midi.

La rédaction

concours+laitier+laitiere+limousin+baraqueville+foire

28 Avril 2022 | Actus Aveyron

APABA : Un nouveau bureau

Mardi 19 avril, le conseil d'administration et les salariés de l'Apaba se sont réunis à Rodez pour élire le nouveau bureau de l’association.

Le nouveau bureau de l’APABA : Marley Lacoste, Valentin Henry, Alain Gurrera, Gaby Pagès, Catherine Morel et Alain Pouvreau.


Le nouveau bureau de l'APABA se compose de deux co-présidents : Valentin Henry, maraîcher et Gaby Pagès, éleveur porcins et bovins viande. Marley Lacoste, partenaire, et Alain Pouvreau, maraîcher, sont co-trésoriers. Alain Gurrera, consommateur et Catherine Morel, partenaire, sont co-secrétaires.
La nouvelle équipe est au travail pour faire avancer et évoluer tous ensemble l'agriculture biologique aveyronnaise. Lors de cette rencontre, après les présentations des nouveaux, les participants ont notamment échangé autour des attentes et motivations de chacun, rappelé les missions de l’association, discuté autour de ses enjeux et de ses projets pour l’année, des premières réunions stratégiques entre cercles de travail (élevage, végétal, alimentation, communication)...
«Nous sommes convaincus que l’agriculture biologique et locale permet de répondre durablement aux défis environnementaux et sociaux. Elle est respectueuse de son territoire et des femmes et des hommes qui le font vivre. Ce sont ces valeurs qui nous motivent à développer l’agriculture biologique en Aveyron. Pour cela, notre département a la chance de pouvoir compter sur l’énergie des neuf salariés de l’APABA, dont le dynamisme est soutenu par plus de 200 adhérents producteurs, consommateurs et partenaires», ont avancé les deux co-présidents, Valentin Henry et Gaby Pagès.
Pour eux, «seule une demande croissante en alimentation bio et locale favorisera les conversions, les installations et la pérennité des fermes bio en activité». Et de conclure : «nous nous concentrerons ces prochaines années sur la sensibilisation des citoyens et l’accompagnement de la restauration collective vers une nourriture locale de qualité. Nous invitons toute personne ou collectivité sensible à notre démarche à nous contacter !».

La rédaction

apaba+agriculture biologique+

Précédents articles

28 Avril 2022 | Fédération départementale des CUMA Didier Larnaudie, nouveau président
28 Avril 2022 | PIG Départemental : Plus de 662 logements réhabilités
28 Avril 2022 | Rats taupiers : la coupe est pleine
25 Avril 2022 | Campagnol : action à la préfecture mercredi 27 avril en soirée à Rodez
22 Avril 2022 | Influenza aviaire : premier foyer en Aveyron
21 Avril 2022 | Aubin Cantaloube Le fruit du travail de quatre générations
21 Avril 2022 | Lionel Vialaret du GAEC du Puech Roucous, éleveur Montbéliard à Bertholène «Caractérielles mais si a
21 Avril 2022 | Julien Falgayrat éleveur Simmental à Moyrazès Le local du concours !
20 Avril 2022 | Le Veau d’Aveyron et du Ségala au défi de Top Chef !
18 Avril 2022 | La "Sélection Or" de l'entreprise Greffeuille pour Pâques
15 Avril 2022 | FNP à Villefranche : un point sur la filière porcine
14 Avril 2022 | Sodiaal Union L’optimisme domine face à un contexte sans précédent
14 Avril 2022 | Assemblée générale FODSA - GDS Aveyron Biosécurité : les éleveurs en font déjà !
13 Avril 2022 | Bleu des Causses AOP : une notoriété qui grandit
12 Avril 2022 | Rencontres de l’Appro’ximité à Millau pour vendre et acheter local
07 Avril 2022 | Lycée François Marty Un repas locavore avec un chef renommé
07 Avril 2022 | CADAUMA Machines Agricoles Échanges avec des jeunes
07 Avril 2022 | Agricampus La Roque Un simulateur de conduite à l’essai
06 Avril 2022 | Le Service de remplacement de l’Aveyron fête ses 50 ans
05 Avril 2022 | Pluie de médailles au concours départemental des fromages à Espalion
04 Avril 2022 | Bœufs de Pâques de Baraqueville : des ventes timides
01 Avril 2022 | UNICOR partage ses bons résultats avec ses adhérents
30 Mars 2022 | Les 1er et 2 avril : les Bœufs de Pâques de retour à Baraqueville
28 Mars 2022 | Bœufs de Pâques à Laguiole : les enchères s’affolent !
25 Mars 2022 | L'IRVA inaugure la sortie en salle du film La brigade
Voir toutes les archives