Aveyron | Par Didier Bouville

Festibœuf à Naucelle : plus que quelques jours pour s’inscrire

Le vendredi 8 et samedi 9 octobre, Naucelle va fêter son 16ème FESTIBŒUF. Tous les éleveurs intéressés sont invités à demander dès à présent un bulletin d’inscription auprès du Comité Foire en appelant au 05 65 72 00 49, ou en le téléchargeant sur www.comitefoire.naucelle.free.fr. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 10 Septembre.

Cette édition accueillera les génisses et vaches de race à viande nées après le 8 Octobre 2011: Aubrac, Charolaises, Blondes d’Aquitaine, Limousines, Salers et Croisées issues de la région Occitanie plus Cantal. Comme les éditions précédentes, le concours fait la part belle aux démarches qualité. En effet, des sections leur seront dédiées: Bœuf Blond d’Aquitaine, Charolais Terroir, Bœuf Gascon, Bœuf Salers, Bœuf Fermier Aubrac, Fleur d’Aubrac, Blason Prestige et Agriculture Biologique.

La nouveauté de cette année sera l’attribution d’un prix National LABEL ROUGE à un animal né, élevé, abattu en France, labellisable, et vendu à un opérateur agréé Label Rouge. Fort du succès rencontré lors des précédentes éditions, le CNPE (Comité Naucellois pour la Promotion de l’Elevage) attend de nombreux animaux. Les acheteurs quant à eux se sont déjà annoncés !

Un rendez-vous à ne pas manquer avec en perspective de multiples animations à découvrir dès à présent sur le site web du CNPE.

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Réunie en assemblée générale vendredi 7 juin, l’union de coopératives BEVIMAC Centre Sud a présenté une activité, spécialisée dans l’export d’animaux vifs, en progression malgré la fermeture du marché algérien et un regain de valeur ajoutée pour les animaux destinés à l’Italie. L’assemblée générale de BEVIMAC Centre Sud s’est déroulée vendredi 7 juin. La stratégie de BEVIMAC Centre Sud, union des coopératives décidée il y a 9 ans, continue de porter ses fruits. Le débouché commercial vers les pays tiers bien que conditionné aux aléas géopolitiques et sanitaires, apporte une puissance d’achat aux coopératives adhérentes, CELIA, UNICOR notamment, et permet de capter une valeur ajoutée supérieure à celle des marchés européens. Pour Pierre Terral, le président, ces bons chiffres sont…