Aveyron | Par eva dz

Festibœuf à Naucelle : 250 animaux de qualité en vitrine les 8 et 9 octobre

Vendredi 8 et samedi 9 octobre, Festibœuf fête sa 16ème édition à Naucelle. Un concours qui s’annonce sous les meilleurs auspices avec 250 animaux inscrits et qui renoue avec les animations grand public et notamment son 8ème Salon du goût.

Pendant deux jours, toute l’équipe du Comité naucellois pour la promotion de l’élevage (CNPE) est de nouveau mobilisée pour Festibœuf avec toujours le côté pro et le retour des animations ouvertes au public !

«Nous renouons avec les deux jours de fête !», se réjouit le président, Jérôme At. «Parce que l’essence même de notre concours, c’est bien sûr de valoriser l’élevage allaitant de notre région mais c’est aussi le promouvoir auprès du grand public, il est donc important de pouvoir faire le lien entre notre présentation d’animaux de qualité et les consommateurs», explique le président. Fier de son équipe qui ne se départit pas de sa motivation, Jérôme At annonce que 250 animaux sont inscrits pour ce 16ème Festibœuf. «Nous sommes en forte progression de nos effectifs. Le nombre d’élevages est beaucoup plus important avec quelques nouveaux et des jeunes éleveurs aussi», indique-t-il, heureux de cet engouement.

Depuis quelques années, les organisateurs ont décidé de mettre en évidence les animaux sous signes officiels de qualité. Le concept semble avoir pris auprès des éleveurs puisque cette année, un tiers des animaux inscrits sont en démarche de label : Bœuf Fermier Aubrac, Fleur d’Aubrac, Label Rouge Limousine, Bœuf Blond d’Aquitaine.

Vendredi en début d’après-midi, 10 animaux seront proposés aux enchères : un animal sélectionné par race (Aubrac, Charolais, croisé, Limousin, Blonde d’Aquitaine et peut-être Gasconne) et par label (Bœuf Fermier Aubrac, Fleur d’Aubrac, Label Rouge Limousin, Bœuf Blond d’Aquitaine). «Le contexte du marché de la viande ces derniers temps semble plus favorable. Les éleveurs retrouvent le moral, les acheteurs sont en demande parce que les animaux manquent un peu. Tous les signaux sont donc au vert et nous espérons le meilleur pour cette nouvelle édition !», encourage Jérôme At.

Une édition qui ne manquera pas de convivialité et d’animations : salon du goût, concours départemental des chevaux de traits, vide-grenier, soirée festive, ateliers pour les enfants… autant de moments à partager !

Eva DZ

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Après les fortes gelées en avril qui ont causé d’importants dégâts dans les vignobles et vergers du département, la FDSEA et les JA ont sollicité l’administration pour que des missions d’expertise soient réalisées sur le terrain. La DDT est allée à la rencontre des vignerons et arboriculteurs du département, la semaine dernière. La DDT était sur le terrain la semaine dernière, dans les vignes et vergers sur plusieurs secteurs de l’Aveyron pour recenser les dégâts du gel de printemps (© FDSEA 12). Les services de la DDT ont visité, mercredi 29 mai, plusieurs exploitations afin d’expertiser les pertes de récolte en vigne pour les appellations Marcillac, Entraygues Le Fel et Estaing. Puis vendredi 31 mai, ils se sont rendus sur…