Aveyron | Par Jérémy Duprat

Démonstrations et ateliers à la journée méca

La journée mécanisation organisée par la FDCUMA et menée par les CUMA de Rodez-Nord et Luc-Lax s’est déroulée mardi 26 septembre.

Sur une parcelle de la commune de Luc, les visiteurs sont venus profiter des démonstrations de matériels des concessionnaires l’après-midi. Le thème de la journée : traction et préservation des sols. La FDCUMA, avec l’aide de la Chambre d’agriculture incarnée par Muriel Six, conseillère agronomique, a ainsi proposé tout au long de la journée des conseils concernant la gestion des sols associée au machinisme.

Plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux élèves d’établissements agricoles, se sont rendus sur la parcelle dès 14h. Les démonstrations ont commencé par plusieurs tracteurs équipés de système d’autoguidage. Les intervenants ont ainsi pu expliquer le fonctionnement d’une liaison isobus aux spectateurs. Et chaque maison a expliqué les avantages de son tracteur, que ce soit chez Valtra, New Holland ou John Deer.

En parallèle, de l’autre côté du champ, Jean-Claude Platon, conseiller machinisme de la FDCUMA, a guidé son auditoire au sein d’un parcours qui abordait les solutions pour réduire le tassement des sols. Un présentation de Muriel Six a abordé la problématique et introduit le sujet pour ensuite permettre aux spectateurs de poursuivre leur chemin.

Michelin a ainsi pu présenter un atelier pour mettre en avant une technologie brevetée par le groupe. Le commercial s’est appuyé sur deux trous creusés au préalable et remplis de sable pour y faire passer ensuite un tracteur Fendt. La seule différence entre les deux passages était la pression des pneus. À l’aide de sable versé par couche superposée, alternant la couleur naturelle et une teinte rouge, les spectateurs ont constaté l’impact du gonflage des pneumatiques sur le tassement des sols.

Direction la prochaine intervention avec Claas qui présente son tracteur à chenille. Devant les auditeurs, le groupe a présenté la problématique qu’implique le tassement des sols en rapport avec la traction : pour passer la puissance au sol via les pneus il faut du poids. Un poids qui, forcément, impact fortement le sol. Raison pour laquelle l’entreprise développe des modèles de tracteur à chenille tournés vers un système qui fonctionne sur la poussée.

Pour conclure ce tour des solutions pour enrayer le tassement des sols, Fendt a présenté son système de télégonflage via la CUMA du Causse de Villeneuve. Celle-ci a récemment acquis un tracteur équipé du système, notamment pour des raisons d’économie de carburant puisque l’engin est amené à faire beaucoup de route. L’avantage du télégonflage est évidemment de réduire le tassement des sols et l’usure des pneus en changeant la pression des pneus sur le terrain directement.

Dernière partie de la journée méca, un groupe d’atelier était dédié aux alternatives au GNR. New Holland a présenté son tracteur fonctionnant au méthane. Puis l’entreprise CRMT a expliqué ce qu’est le rétrofit : c’est-à-dire remplacer un moteur thermique par un bloc fonctionnant au BioGNV. La principale problématique étant la taille des réservoirs puisque le gaz vert prend davantage de place par rapport au GNR.

Une vidéo sera à retrouver prochainement sur le site de La Volonté paysanne.

Jérémy Duprat

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Réunie en assemblée générale vendredi 7 juin, l’union de coopératives BEVIMAC Centre Sud a présenté une activité, spécialisée dans l’export d’animaux vifs, en progression malgré la fermeture du marché algérien et un regain de valeur ajoutée pour les animaux destinés à l’Italie. L’assemblée générale de BEVIMAC Centre Sud s’est déroulée vendredi 7 juin. La stratégie de BEVIMAC Centre Sud, union des coopératives décidée il y a 9 ans, continue de porter ses fruits. Le débouché commercial vers les pays tiers bien que conditionné aux aléas géopolitiques et sanitaires, apporte une puissance d’achat aux coopératives adhérentes, CELIA, UNICOR notamment, et permet de capter une valeur ajoutée supérieure à celle des marchés européens. Pour Pierre Terral, le président, ces bons chiffres sont…