National | Par Didier Bouville

Contrats laitiers : rencontre entre Lactalis et le médiateur fixée au 16 mars

«A la demande du groupe Lactalis, Francis Amand, médiateur des relations commerciales agricoles, rencontrera ses représentants le vendredi 16 mars prochain », a-t-on appris lundi 12 mars dans un communiqué du ministère de l’Agriculture. Cette rencontre a pour objectif de préparer la reprise des discussions avec les producteurs de lait, la semaine suivante.

Le médiateur sera associé autant que de besoin à ces discussions, précise le ministère qui indique que le groupe Lactalis a fait part au médiateur de son attachement à la poursuite de relations commerciales « équilibrées et confiantes » avec l’ensemble de ses producteurs « dans l’esprit de la contractualisation voulue par la loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche du 27 juillet 2010».

Ce communiqué fait suite à un premier daté du 9 mars faisant part de la rencontre entre Bruno Le Maire et le Pdg de Lactalis, Emmanuel Besnier, au sujet de la mise en œuvre de la contractualisation avec ses producteurs.

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Pour asseoir son hégémonie sur la scène internationale, la Chine vise l’autosuffisance alimentaire. L’accroissement des capacités de production des filières animales se fait dans la douleur. Des fermes géantes supplantent les petits producteurs de bovins et de porcs. Mais la conjoncture économique contrarie leur essor. De nombreuses sociétés laitières sont déficitaires. Sur de nombreux marchés agricoles, la Chine est le premier pays importateur au monde de commodités. L’an passé, elle a importé 2,4 millions de tonnes (Mt) de viande de porc, 3,46 Mt de viande bovine et l’équivalent de 10 Mt de lait en produits laitiers. Bien que l’empire du milieu soit la deuxième puissance économique mondiale, avec un excédent commercial de 800 milliards d’euros (Md€), son déficit commercial agricole…