National | Par La rédaction

Bourses d’études : Montant des aides aux apprenants boursiers pour l’année 2024-2025

Les bourses nationales 2024-2025 accordées par le ministère de l’agriculture doivent être demandées dans l’établissement d’inscription avant le 1er octobre (enseignement secondaire). Les conditions d’accès sont celles des bourses nationales du ministère de l’éducation nationale. Selon les revenus et le nombre d’enfants à charge indiqués sur l’avis d’impôts de l’année N-1, le montant de la bourse annuelle est réparti sur 6 échelons soit un minimum de 468€ à un plafond à 993€. Des primes forfaitaires se cumulent :

Prime d’équipement de 341,71€ pour l’admission en 4ème ou 3ème préparatoire ou technologique, 1ère année de CAPA en 2 ans, 2nde professionnelle ou Bac Technologique.

Prime d’internat : d’un montant annuel de 327 à 672€, elle est fixée en fonction de l’échelon de la bourse attribuée à l’élève interne.

Les aides à la scolarité du Conseil départemental sont à demander à la mairie du domicile dès la rentrée. Elles supposent des critères de revenu selon le nombre de personnes au foyer (plus de 2 enfants à charge non bénéficiaires d’une bourse ou 3 enfants boursiers).

Bourse au mérite : accordée aux élèves boursiers ayant obtenu une mention bien ou très bien au brevet des collèges. Le montant annuel est fixé en fonction de l’échelon de bourses (de 402€ à 1002€). Elle est reconduite jusqu’à l’obtention du baccalauréat professionnel, technologique ou général. Elle est étendue aux élèves en CAPA.

Prime reprise de formation : d’un montant annuel de 600€ allouée aux élèves boursiers reprenant une formation sous statut scolaire après une période d’interruption de leur scolarité.

Dans l’enseignement supérieur, la demande du Dossier Social Etudiant (DSE) doit être déposée auprès du CROUS par l’intermédiaire du portail numérique  : messervices.etudiant.gouv.fr avant le 31 mai. L’échelon 0bis est à 1454€, la bourse 1er échelon est de 2163€ par an, le 6ème échelon de 5506€ par an et le 7ème échelon à 6335€.

Une aide est accordée au mérite d’un montant de 900€ aux boursiers titulaires d’une mention TB au BAC.

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Pour asseoir son hégémonie sur la scène internationale, la Chine vise l’autosuffisance alimentaire. L’accroissement des capacités de production des filières animales se fait dans la douleur. Des fermes géantes supplantent les petits producteurs de bovins et de porcs. Mais la conjoncture économique contrarie leur essor. De nombreuses sociétés laitières sont déficitaires. Sur de nombreux marchés agricoles, la Chine est le premier pays importateur au monde de commodités. L’an passé, elle a importé 2,4 millions de tonnes (Mt) de viande de porc, 3,46 Mt de viande bovine et l’équivalent de 10 Mt de lait en produits laitiers. Bien que l’empire du milieu soit la deuxième puissance économique mondiale, avec un excédent commercial de 800 milliards d’euros (Md€), son déficit commercial agricole…