lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Dégâts de sangliers sur les cultures : «à l’Etat de trouver des solutions !» (FDSEA-JA)

24 Octobre 2018 | Actus Aveyron | Actus élevage

Dégâts de sangliers sur les cultures : «à l’Etat de trouver des solutions !» (FDSEA-JA)

La FDSEA et les JA ont accueilli la préfète de l’Aveyron, Catherine Sarlandie de La Robertie, mardi 23 octobre, à Almont-les-Junies et Grand-Vabre, sur des parcelles ayant subit des dégâts de sangliers.

Les éleveurs ont relayé le raz le bol des agriculteurs aveyronnais dont les exploitations sont de plus en plus impactées par des pertes de cultures dues à la population croissante de sangliers. «Le sanglier est un sujet qui nous irrite, nous excède et qui empire chaque année, malgré nos courriers envoyés à la préfecture !» proteste par exemple, Jean-Philippe Cerles, installé avec son fils à Almont-les-Junies. Ils élèvent des bovins lait et des veaux d'Aveyron. Chez eux, "1,5 ha de mais ont été détruits cette année par les sangliers sur les 15 ha semés".

Selon la FDSEA et les JA, «en 2010, 7 000 sangliers ont été tués par les chasseurs sur le département. En 2018, ce serait plus de 13 500». Pour Laurent St-Affre (FDSEA), «il est urgent de trouver des solutions. L’Etat doit agir dans ce sens !». La FDSEA et les JA demandent à la préfète de prendre différentes mesures pour "mieux gérer la population de sangliers", car les moyens de chasse utilisés aujourd’hui sont "obsolètes, insuffisants et inadaptés".

Lire la suite dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 25 octobre 2018.

 éleveurs+sangliers+chasse