lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Laëtitia Bru : responsable Appro et qualité du lait des Fromageries Papillon

31 décembre 2020

Laëtitia Bru : responsable Appro et qualité du lait des Fromageries Papillon

- Quelle est votre mission ?

«Avec l’aide de mes 2 collaborateurs, Nicolas Roques et Sébastien Gacon, nous gérons les relations avec les 129 éleveurs de brebis laitières qui confient leur lait à nos fromageries. Nous avons la responsabilité d’assurer :

• la logistique et l’organisation de la collecte de ce lait : elle est marquée par une forte saisonnalité liée à la période de fabrication du Roquefort qui s’étend habi- tuellement de novembre à juin.

• le paiement des éleveurs : dans le respect du contrat négocié avec l’Organisation de Producteurs

• l’approvisionnement de nos laiteries ainsi que la gestion des excédents de lait : ce travail demande d’avoir une vision anticipée, plusieurs mois à l’avance, de la gestion des flux laitiers. Cette prévision est ensuite revue régulièrement.

• la qualité du lait : nous veillons à collecter du lait selon le cahier des charges Roquefort AOP et à garantir un lait cru de qualité optimale pour les fabrications de fromages.

- Quel est votre parcours ?

Issue d’une famille d’éleveur, j’ai toujours évolué dans ce milieu, et donc orienté mes études en ce sens. Diplômée fin 1999 de l’ENITA de Clermont Ferrand, j’ai rapidement intégré l’équipe Papillon au départ pour suivre quotidiennement la qualité du lait entrant et aider les éleveurs à la maîtriser. Ensuite, en lien avec l’augmentation des exigences clients (notamment à l’export), nous avons été amenés à renforcer le service Approvisionnement et Qualité Lait. Parallèlement, plutôt qu’un système correctif comme il existait à l’époque, nous avons mis en place une gestion préventive et globale de la qualité. C’est à ce moment-là que l’on m’a confié la responsabilité de ce service.

- Votre métier a-t-il évolué ?

Bien sûr. En 20 ans, les connaissances en matière de bactéries pathogènes ont beaucoup évolué. Nous les identifions mieux et donc les combattons mieux. De plus, la qualité du Roquefort et donc du lait cru est une priorité absolue. Nous mettons tout en œuvre (humainement, techniquement et économiquement) pour garantir la maîtrise du lait cru. Les ana- lyses permettent de nous assurer que le lait a été produit dans le respect des bonnes pratiques d’élevage.

C’est pourquoi nous nous intéressons aussi à l’environnement dans lequel les brebis évoluent. Nous travaillons main dans la main avec les techniciens du service qualité de la Confédération pour effectuer des visites d’hygiène dans les fermes, pour suivre la qualité de l’eau,... Nous nous assurons aussi de la prise en compte du bien-être en élevage, en participant à des groupes de travail, avec la Confédération et France Brebis Laitière notamment».