lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Les candidats aux régionales parlent d’agriculture

17 juin 2021

Les candidats aux régionales parlent d’agriculture


Lundi 14 juin, les organisations professionnelles, réunies au sein du Conseil de l’Agriculture Régionale de l’Occitanie, ont invité l’ensemble des candidats aux élections régionales afin de débattre des enjeux actuels et futurs de l’agriculture en Occitanie.


Les têtes de listes régionales, Carole Delga pour «l'Occitanie en Commun», Jean-Paul Garraud pour «Rassembler l'Occitanie», Antoine Maurice pour «L'Occitanie naturellement», Aurélien Pradié pour «Du courage pour l'Occitanie» et Vincent Terrail-Novès pour «Nouvel élan pour l'Occitanie» ont répondu présent. Les responsables de la profession agricole, venus nombreux de toute la région, ont été attentifs aux propositions des candidats.


Une soixantaine de professionnels se sont retrouvés sur l’exploitation de Bonnefond et fils, à Vic-La-Gardiole, pour montrer leur attachement à défendre une agriculture productive, durable et territorialisée en Occitanie. Candidats aux élections régionales et responsables professionnels agricoles ont débattu sur des enjeux essentiels : économie locale, compétitivité, transitions agroécologiques, réaménagement des territoires, attractivité des métiers et adaptation au changement climatique.


Au cours de la matinée, les candidats ont annoncé des engagements forts, faisant écho aux valeurs de la profession agricole. Les responsables professionnels ont accueilli favorablement leurs positions sur la gestion et le stockage de la ressource en eau, enjeu majeur pour l’agriculture en Occitanie.
La profession agricole espère que ces discours électoraux prometteurs seront suivis d’actes concrets une fois les élections passées.

Les enjeux pour l’agriculture régionale

  1. Economie locale : privilégier le local est possible par le développement d’une économie locale sur les territoires s’appuyant sur une agriculture dynamique, secteur incontournable en Occitanie.

  2. Compétitivité : la compétitivité des exploitations doit être encouragée pour assurer viabilité et productivité. Il est nécessaire d’accompagner les innovations par des investissements pour développer de la valeur ajoutée dans les filières.

  3. Accompagner les transitions agroécologiques : l’agriculture doit être perçue comme contributrice au maintien de la biodiversité et des services écosystémiques. Il est souhaitable de permettre des alternatives avant les interdictions, dans la logique du contrat de solutions.

  4. Réaménagement des territoires : l’agriculture est un acteur incontournable de la dynamique des territoires ruraux et de la préservation de la biodiversité. L’outil foncier doit être protégé en luttant contre l’artificialisation des sols et la consommation du foncier.

  5. Attractivité des métiers : pour maintenir les agriculteurs dans les fermes et susciter des vocations, l’attractivité du métier est primordiale ainsi que l’installation des jeunes.

  6. Adaptation au changement climatique : l’agriculture est source de solutions dans la lutte contre le changement climatique. Le soutien des pouvoirs publics est primordial pour accompagner l’adaptation du secteur agricole à la lutte contre le changement climatique.