lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Gîtes de France : l'accueil qui fait la différence

15 avril 2021

Gîtes de France : l'accueil qui fait la différence

 

Valérie Duchatelle, directrice et Anne Cavaignac, présidente du réseau Gîtes de France en Aveyron.


Le carnet de commandes de séjours Gîtes de France se remplit bien. L’offre proposée par les propriétaires de ces hébergements séduit les Français et surtout les rassure dans ce contexte difficile. Gîtes, maisons d’hôtes, campings et chalets de loisirs sous ce label font en effet la différence par la qualité de l’accueil personnalisé, la qualité des prestations également et le tout dans un cadre préservé. En Aveyron, la présidente du réseau Gîtes de France, Anne Cavaignac est donc confiante pour la saison à venir mais s’inquiète un peu du manque d’offres sur le territoire.


«Nous avons tous les atouts en main pour répondre aux attentes des Français en matière d’accueil de tourisme», assure Anne Cavaignac, propriétaire du Mas de la Tourelle sur la commune de Roussennac, qui entame sa 14ème saison. «Nous nous appuyons sur un réseau de qualité, «made in France», ce que recherchent de plus en plus de clients. Notre activité contribue à la valeur ajoutée du territoire rural puisque nous rénovons un patrimoine local pour créer nos gîtes, maisons d’hôtes et nous attirons de nouveaux consommateurs sur notre territoire. C’est une boucle vertueuse», argumente Anne Cavaignac.


Depuis la crise sanitaire, le réseau Gîtes de France observe un regain d’intérêt pour ses hébergements : «nos structures sont autonomes, installées à la campagne au milieu de grands espaces qui offrent une multitude d’activités pleine nature, très plébiscitées ces derniers temps. Nous attirons une clientèle nouvelle de tout âge qui découvre notre label et qui apprécie ses valeurs», poursuit Anne Cavaignac, administratice de la Fédération nationale des Gîtes de France. Depuis le début d’année, des passerelles ont été mises en place entre les canaux de distribution ce qui offre une visibilité supplémentaire à Gîtes de France.

Le plus aux adhérents

Le réseau Gîtes de France est aux petits soins pour ses adhérents : depuis la conception de leur projet d’hébergement à sa mise en place (prestations, coût des séjours...) et même en cas de litige. «Dans la plupart des cas, l’accueil est une activité complémentaire, c’est important de pouvoir se reposer sur des personnes qui nous apportent la bonne info, le bon conseil. Nous l’avons vu pendant la crise avec l’appui pour la mise en place du protocole sanitaire ou la gestion des remboursements des séjours. C’est la force de notre réseau», avance Valérie Duchatelle, directrice de Gîtes de France Aveyron. «La cotisation est amortie en une location !», sourit-elle. Et pour les réservations, chacun a le choix de la formule entre une location en direct, le planning partagé et la centrale de réservation.
«Depuis janvier, le carnet de commandes se remplit bien pour les mois à venir, preuve que notre offre correspond à une attente mais voilà nous manquons un peu d’offres pour répondre à ces demandes. J’invite ceux qui hésitent à rénover un bâti, à se lancer dans cette activité d’accueil, à venir nous voir. Nous saurons les accompagner à réaliser leur projet !», conclut Anne Cavaignac.

Une force commerciale

En 2021, Gîtes de France Aveyron c’est :
- 484 gîtes
- 61 maisons d’hôtes
- 13 gîtes de groupe
- 9 campings
- 2 chalets loisirs
- Plus d’un tiers des propriétaires sont agriculteurs
- un nouveau site internet
- une présence renforcée sur les réseaux sociaux
- «Agîtez-vous», un catalogue de réductions pour ses clients sur des sites touristiques aveyronnais.


Eva DZ