lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Viande bovine: la FNB réitère sa demande d'un coût de production minimum

16 Février 2021

Viande bovine: la FNB réitère sa demande d'un coût de production minimum

Dans un communiqué du 15 février, la FNB (éleveurs de bovins viande, FNSEA) demande au gouvernement d'instaurer «l’interdiction d’acheter un produit agricole à un prix ne couvrant pas le coût de production de référence du vendeur». En semaine 5 (du 1er février), malgré des abattages dynamiques, les cotations nationales étaient inférieures de presque 1 € aux coûts de production calculés par l'interprofession, et ce pour les trois principales catégories de bovins viande (vache allaitante, JB et broutard charolais). C'est cet indicateur que la FNB souhaite voir utiliser comme prix plancher. Le 29 mars 2020, l'association spécialisée de la FNSEA avait déjà demandé, dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, «un prix minimum payé aux éleveurs à hauteur de notre coût de production». Par anticipation, les éleveurs de la FNB refusent l'argument de l'incompatibilité de leur demande avec le droit européen de la concurrence. «En situation d’extrême urgence et lorsque l’enjeu le nécessite, les pouvoirs publics savent faire évoluer le droit, avec une grande réactivité», martèle le président de la FNB Bruno Dufayet, cité dans le communiqué. D'après la FNB, «2000 éleveurs (…) disparaissent, déjà, chaque année», et le revenu moyen d'un producteur de bovins viande ne dépasse pas «700 euros par mois».