lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Vendanges : la sécheresse n’empêchera pas un bon millésime !

20 Octobre 2022 | Actus Aveyron

Vendanges : la sécheresse n’empêchera pas un bon millésime !

Clap de fin pour les vendanges 2022 sur l’ensemble des vignobles aveyronnais. Pour les 4 AOP (Marcillac, Estaing, Entraygues-Le Fel et Côtes de Millau) et l’IGP (Vins de l’Aveyron), le bilan est globalement positif (lire page 13). Malgré la sécheresse qui a quelque peu réduit les volumes, la récolte est belle et augure des vins de bonne qualité. Le point avec Isabelle Vialettes, conseillère vitivinicole à la Chambre d’agriculture de l’Aveyron.

Quel bilan tirez-vous de la campagne viticole en Aveyron ?

I. Vialettes : «C’est une année sèche pour tous ! Les viticulteurs n’ont pas échappé à la sécheresse même si les conséquences sont moindres. Nos cépages aveyronnais se sont bien adaptés à ces fortes chaleurs et visiblement ils ont bien résisté. Lors de mes contrôles juste avant les vendanges, j’ai été agréablement surprise de la santé des vignes : il y avait beaucoup de feuillages, des baies très riches bien aromatiques et goûteuses... Plein de promesses ! Cela augure un super millésime ! Le seul bémol que l’on peut évoquer c’est le manque d’acidité du fait des fortes chaleurs et du grand ensoleillement... Mais personnellement je me languis de goûter le vin à venir !

D’un point de vue sanitaire, les vignes sont au top ! L’absence de maladies a permis aux vignerons où qu’ils soient dans le département, de prendre le temps de vendanger. Je pense que beaucoup aimerait en voir plein des années comme celle-ci ! D’autant que certains, notamment sur Estaing et Le Fel avaient gelé à hauteur de 70-80% l’année dernière. Il y aura peut-être chez quelques-uns une perte de rendement du fait de la chaleur mais les pluies de fin juin pendant la période végétative, période clé, ont été bénéfiques.

Comment se sont déroulées les vendanges ?

I. Vialettes : Très bien je pense chez tout le monde ! Chaque secteur s’est organisé en fonction de la météo. L’année a été très précoce avec près de trois semaines d’avance, certains ont fait le choix de tout ramasser rapidement parce que tout était mûr et que ce n’était pas la peine d’attendre plus des pluies qui ne seraient peut-être pas arrivées. D’autres ont pris leur temps et ont laissé les parcelles atteindre leur pleine maturité... C’est au choix de chacun en fonction de la spécificité de son terroir, de son exposition... Globalement les vendanges ont été sereines chez tout le monde ! De façon générale, je tire mon chapeau à l’ensemble des vignerons du département. Face aux aléas de la météo ils sont vraiment méritants et vont nous offrir encore cette année, un très beau millésime. Bravo à eux !

Vous avez un projet collectif d’un Organisme de Défense et de Gestion (ODG) à l’échelle du département pour l’ensemble des appellations AOP et IGP. Où en êtes-vous ?

I. Vialettes : Jusqu’à présent, c’est la Fédération départementale des vins de qualité de l’Aveyron (FDVQA) qui porte la communication et la promotion des vins du département. Nous travaillons auprès de l'INAO pour qu’elle devienne ODG départemental au sein duquel chaque AOP ou IGP garderait bien sûr son identité, ses qualités... D’ailleurs l’ensemble des vignerons sont d’accord sur ce principe. Ils le prouvent en organisant collectivement des événements autour des vins de l’Aveyron comme cet été les deux foires à Entraygues et Marcillac... qui seront reconduites en 2023. Des manifestations très prisées des consommateurs qui découvrent ou redécouvrent la qualité des vins de notre département !».

Recueillis par Eva DZ

vendanges+ODG+AOP+estaing+entraygues+lefel+millau+marcillac+IGP+Aveyron