lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > #Roquefort sans Nutri-Score

12 Octobre 2021 | Actus Aveyron

#Roquefort sans Nutri-Score

Producteurs, industriels, élus des collectivités locales, départementale et régionale, député et sénateur appuyés par des représentants d’autres filières fromagères de qualité étaient tous réunis à la Confédération générale de Roquefort, à Millau, lundi 11 octobre, pour demander l’exemption du Nutri-Score pour le Roquefort et les appellations fromagères AOP et IGP.

Alors que l’échéance de l’obligation de l’étiquetage Nutri-Score sur tous les aliments pré-emballés approche (septembre 2022), les représentants de la filière Roquefort (producteurs, fabricants, affineurs) intensifient leur message pour demander l’exemption de la plus ancienne appellation d’origine fromagère, ainsi que de l’ensemble des AOP et IGP fromagères du Nutri-Score. «Depuis 90 ans, notre collectif œuvre pour l’excellence de notre produit, à travers un cahier des charges rigoureux et sérieux faisant du Roquefort un produit emblématique, fleuron de la gastronomie française en France comme à l’étranger, nous ne pouvons mettre à terre tous ces efforts à cause d’un Nutri-Score qui classerait notre produit en E sur fond rouge», s’insurge Hugues Méaudre, président de la Confédération générale de Roquefort. Non pas que les appellations fromagères de France, dont le Roquefort se veut le porte-parole, soit contre la mise en place du Nutri-Score mais il n’est pas adapté aux AOP.

«Les producteurs sont en colère parce que ce Nutri-Score détruit notre travail quotidien, notre savoir-faire historique, notre héritage. Le Roquefort, ce sont des hommes, des femmes (3 500 éleveurs de brebis, 2 000 salariés) dépositaires d’un patrimoine agricole et gastronomique national», ajoute Jérôme Faramond, vice-président de la Confédération générale de Roquefort.

Avant qu’il ne soit trop tard, les acteurs de la filière Roquefort demandent l’exemption du Nutri-Score. Soutenus par les élus locaux, Emmanuelle Gazel, maire de Millau et représentante de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, Sébastien David, maire de Saint Affrique, Arnaud Viala président du Conseil départemental, Stéphane Mazars, député et Alain Marc, sénateur, Eric Andrieu, député européen, ils appellent l’ensemble des appellations d’origine protégée de France ainsi que tous les citoyens amoureux de leur terroir à se joindre à leur appel.

Ce manifeste adressé aux pouvoirs publics entre dans une vaste campagne de communication digitale autour du slogan #Roquefort sans Nutri-Score. Par ailleurs, trois émissions vidéos (dont la première sera diffusée mardi 19 octobre à 18h en Facebook live) rassembleront universitaires, chefs, fromagers, professionnels de la restauration collective, nutritionnistes, éleveurs, affineurs... qui témoigneront des bienfaits d’une consommation modérée du Roquefort.

Enfin, autour du député européen, Eric Andrieu, les filières des fromages sous appellation, dont le Roquefort, témoigneront jeudi 14 octobre lors d’une conférence européenne sur le Nutri-Score et l’étiquetage.

Autant d’occasions de faire entendre leur position sur cette prochaine réglementation.

Eva DZ

 roquefort+nutriscore+ovins+fromage