lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Plan de relance: les chambres accèdent à du Service civique pour le faire connaître

07 Janvier 2021

Plan de relance: les chambres accèdent à du Service civique pour le faire connaître

A l'occasion de ses vœux à la presse le 6 janvier, le président de l'APCA (chambre d'agriculture) Sébastien Windsor a mis en avant l'engagement de son réseau à faire connaître le Plan de relance gouvernemental aux agriculteurs, annonçant notamment l'accès à des personnes travaillant en Service civique. A raison de «deux à trois personnes par chambre d'agriculture», ce sont environ 150 jeunes qui vont être recrutés dans ce cadre dans l'ensemble du réseau pour assurer l'information des agriculteurs sur le Plan de relance (réunions, distribution de plaquettes, visites en fermes). Le Service civique est un contrat de 6 à 12 mois accessible aux 16-25 ans pour l’accomplissement «d’une mission d’intérêt général», et réservé à certains domaines comme «l'environnement». Une indemnité de 473,04 euros par mois est versée par l’État, et une prestation en nature ou en espèce d’un montant de 107,58 euros par l'organisme d'accueil. Le réseau vise par ailleurs la formation de 500 salariés à l'accompagnement du Plan de relance. «Les chambres se donnent les moyens d'accompagner le plan de relance, a insisté son président. On se doit d'utiliser cet argent au mieux». Le réseau est sous le radar des pouvoirs publics, avec qui il négocie en parallèle son Contrat d'objectifs pluriannuel, dont la signature est attendue pour la fin du 1er semestre 2021.