lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Paiements pour Services Environnementaux : Adour Garonne, première en France

07 Octobre 2021 | Actus nationales

Paiements pour Services Environnementaux : Adour Garonne, première en France

L’Agence de l’Eau Adour Garonne est la première en France à avoir attribué des PSE (paiements pour services environnementaux) dès 2019. 850 exploitations sur ce territoire en ont déjà bénéficié.


Les PSE rémunèrent des acteurs pour un changement volontaire de pratiques ou le maintien de pratiques favorables à l’environnement, au-delà des obligations règlementaires. Pour déployer ce dispositif sur son territoire, l’Agence de l’Eau Adour Garonne, qui en a gardé la maîtrise d’ouvrage, a utilisé la méthodologie développée par Solagro à partir de la démarche Haute Valeur Naturelle (HVN).
Cette méthodologie se décline en plusieurs étapes : d’abord un test d’éligibilité aux PSE via un audit d’exploitation. Trois indicateurs sont pris en compte : la longueur des rotations, les couverts, les prairies (leur capacité à capter le carbone), l’extensivité des pratiques agricoles (utilisation d’engrais azotés, de produits phytos...), présence d’infrastructures agro-écologiques (haies, lisières de bois, étang, prairies humides...). Pour être éligible, un minimum de 16 points (sur 30) doit être atteint. Le montant du PSE sera alors proportionnel au score (5 euros/ha/an avec un plafond à 60 ha et un minimum par dossier de 500 euros par an). Le score est recalculé chaque année pendant les 5 ans d’engagement.
Cet outil de diagnostic est mis à la disposition des animateurs de territoire via les Chambres d’agriculture notamment qui peuvent accompagner les agriculteurs. Ils testent avec eux leur éligibilité, réalisent des diagnostics et audits d’exploitation. Préalablement des réunions d’informations ont été organisées sur le terrain afin de présenter le dispositif aux agriculteurs. Une plateforme a été créée afin de permettre à chacun de solliciter les PSE. Sur https://www.pse-adour-garonne.fr, il suffit de créer son propre compte et demander un test d’éligibilité.


Un premier bilan satisfaisant


En 2019, 260 000 ha étaient concernés par les PSE sur le territoire Adour Garonne (20 territoires ouverts) et en 2020, la surface est en progression (390 000 ha soit 30 territoires ouverts). A ce jour, 50% de la surface du territoire Adour Garonne est concernée par les PSE (moyenne de 1,4 UGB/ha). Les PSE ne peuvent être cumulés avec les MAEC, les aides à la conversion et au maintien en Agriculture Biologique.
Pour 2020, le bilan est plutôt satisfaisant puisque 954 agriculteurs ont réalisé un pré-audit ou un test d’éligibilité sur leur exploitation. Trente collectivités sont animatrices et 141 auditeurs ont été formés. Au total, 856 PSE ont été signés et concernent 71 900 ha de SAU.
Le score moyen des tests d’éligibilité s’élève à 24,2 sur 30. Et 39 800 ha de prairies temporaires ont été resencés ainsi que 9 000 km de haies, lisières de bois...Au total, 6,5 millions d’euros ont été versés au titre des PSE.
En Aveyron, une centaine d’exploitations sont engagées sur près de 12 000 ha. Un peu plus d’un million d’euros ont été versés au titre des PSE.


Eva DZ