lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > PAC : des milliers d’éleveurs attendus à Clermont-Ferrand jeudi 25 mars

22 Mars 2021 | Actus nationales | Actus Aveyron | Actus élevage

PAC : des milliers d’éleveurs attendus à Clermont-Ferrand jeudi 25 mars

La date du grand rassemblement du monde de l’élevage du Massif central est confirmée au jeudi 25 mars. A l’appel de la FRSEA et des JA Auvergne-Rhône-Alpes et de la Copamac-Sidam, des milliers d’agriculteurs vont converger vers Clermont-Ferrand et Lyon.

Dans la continuité des actions menées depuis mi-février, comme celles en Aveyron sur le viaduc de Millau le 17 février puis le 9 mars aux quatre coins du département, l’ensemble des départements du grand Massif central déjà bien mobilisés également, ont décidé d’unir leurs forces autour de deux grands rassemblements à Clermont-Ferrand et à Lyon, jeudi 25 mars.

La FDSEA et les JA de l’Aveyron seront présents dans la capitale auvergnate aux côtés des départements du Limousin, de l’Auvergne, de la Bourgogne, tandis que les départements de Rhône-Alpes se retrouveront à Lyon.

Si les modalités pratiques ne sont pas encore tout à fait définies, les grandes lignes sont déjà écrites. Les départements sont invités à former des convois de tracteurs et de bétaillères (100 par département) pour rallier Clermont-Ferrand en fin de matinée. Des déplacements en bus sont également prévus (pour participer à la manifestation et connaître les horaires et lieux de départ, contacter son président de syndicat local FDSEA ou directement la FDSEA).

Des dizaines de points de ralliement aux quatre coins d’Auvergne-Rhône-Alpes et du grand Massif central, des milliers d’hommes et de femmes bien décidés à défendre leur métier, venus rallier Clermont-Ferrand et Lyon en tracteurs, voitures, bus... Sans aucun doute, le jeudi 25 mars 2021 restera dans les annales de la mobilisation syndicale avec une cible : l’Etat. La DRAAF et la préfecture de région devraient être les deux points de chute.

Les inquiétudes demeurent sur la prochaine PAC

Alors que le ministre de l’agriculture doit rendre prochainement sa copie sur le Plan Stratégique National pour la réforme de la PAC à venir, les inquiétudes demeurent pour le monde de l’élevage. La première mouture communiquée la semaine dernière ne satisfait pas les éleveurs et suscite l’inquiétude pour les zones de montagne.

«Les propositions du ministère sont extrêmement inquiétantes notamment pour l’élevage allaitant», résume Patrick Bénézit, président de la Copamac et secrétaire général adjoint de la FNSEA. «Avec une attaque en règle des aides couplées (Aide aux bovins allaitants - ABA ainsi que l’Aide aux bovins laitiers - ABL et l’Aide aux veaux sous la mère - AVSLM), le scénario avancé par la Direction générale de la performance éco- nomique et environnementale des entreprises (DGPE) est ni plus ni moins de transférer une partie des aides animales couplées vers les protéines végétales !», alerte Christian Bajard, coordinateur du berceau des races à viande. En clair, si la copie n’est pas retravaillée, on pourrait s’orienter vers une diminution drastique des aides animales. Autant dire qu’il y a urgence à se mobiliser car en toile de fond se dessine une PAC qui pourrait servir les hectares plutôt que les actifs et ça, la profession agricole du grand Massif central n’en veut pas.

«Au regard des propositions sur la PAC, qui à ce stade de la négociation, risquent de ne faire que des mécontents, il est indispensable de maintenir la pression auprès de l’Etat, qui doit être mis face à ses responsabilités ! L’heure du bilan approche...», résume David Chauve, secrétaire général de la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes.

Ensemble, les éleveurs du grand Massif central vont défendre leur modèle agricole qui grâce à des hommes et des femmes nombreux sur le territoire, produit des biens de qualité.

Sophie CHATENET et Eva DZ

En tracteur, en bétaillère ou en bus, les éleveurs de l’Aveyron vont rejoindre leurs homologues du grand Massif central à Clermont-Ferrand. Rendez-vous jeudi 25 mars à 11h. Pour connaître les modalités d’organisation de l’action, contactez son président de syndicat local FDSEA ou directement la FDSEA au 05 65 73 77 95.

 éleveurs+PAC+ICHN