lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Négociations commerciales : les ministres notent «des avancées»

18 Février 2021

Négociations commerciales : les ministres notent «des avancées»

Après avoir brandi le bâton durant la précédente réunion, les ministres de l’Agriculture et déléguée chargée de l’Industrie semblent avoir plutôt usé de la carotte, lors du comité de suivi des négociations commerciales du 17 février. «Grâce à une prise de conscience depuis quinze jours, le climat est un peu plus apaisé avec des avancées qui vont dans le bon sens», rapportent les cabinets des ministres lors d’un briefing à la presse, à la sortie de la réunion. «La question est de savoir si ces avancées seront suffisantes pour permettre de l’inflation dans les secteurs qui en ont besoin», conviennent les cabinets. Par ailleurs, une grande hétérogénéité est observée entre enseignes et secteurs ainsi qu’une différenciation selon la taille des fournisseurs - les PME faisant face à un taux de signature plus élevé et une approche prix «plus constructive». «Il faut absolument que d’ici la fin des négociations dans quinze jours, cette hétérogénéité se transforme en homogénéité», souhaitent les ministres. Au ton du communiqué de presse de la FNSEA et des Jeunes agriculteurs, leur constat ne semble pas tout à fait le même. «Tolérance zéro!», lancent les deux syndicats, assurant que «c’est une déflation en cascade qui s’impose aux producteurs dans de trop nombreux secteurs». De son côté, la Coordination rurale a décidé de ne plus participer à ces réunions, estimant qu'elles «ne servent à rien».