lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Maison Conquet : une unité pour valoriser la viande de gibier

30 Septembre 2021 | Actus Aveyron

Maison Conquet : Une unité pour valoriser la viande de gibier

La Fédération départementale des chasseurs de l’Aveyron a assisté à l’inauguration de l’unité de traitement de viande de gibier de Pierrefort dans le Cantal organisée par la Maison Conquet.


Pour la Maison Conquet, rien d’exceptionnel à ouvrir un établissement dans le Cantal. Les passerelles entre l’Aveyronnais et le Cantalous en matière de gastronomie sont très nombreuses. On reste dans le pays de l’Aubrac !  Pour une fédération départementale des chasseurs, s’expatrier chez les voisins même si c’est dans le cadre d’un projet désormais devenu programme cela reste beaucoup moins fréquent.


«Ce sont les femmes et les hommes de bonne volonté, qui croient dans un projet commun qui font naître les belles histoires», a témoigné Jean-Pierre Authier, président. En effet, depuis longtemps la Fédération des chasseurs de l’Aveyron cherchait un endroit où permettre aux sociétés de chasse du département de mettre en valeur la viande de gibier au moyen d’une entreprise au savoir-faire reconnu. La Maison Conquet était toute désignée, mais il restait encore à trouver le lieu. Un partenariat est alors né avec les Fédérations des chasseurs du Cantal et de la Lozère et surtout l’appui et le soutien de la Fédération nationale des chasseurs laquelle séduite par le projet des Aveyronnais a apporté une aide précieuse. Le projet a aussi bénéficié de l’appui de Mme Charriaud, présidente de Saint-Flour Communauté et de la mairie de Pierrefort. Jean-Claude Luche a également apporté de belles pierres à l’édifice. Comme l’a souligné Lucien Conquet : «Un grand pas est fait, mais tout reste à faire, les produits sont là, il faut désormais les faire connaître». 

Tout savoir sur la venaison et les déchets de venaison


 La Fédération départementale des chasseurs commence un cycle de réunions sur la valorisation de la venaison et le traitement les déchets de venaison. Grâce au travail qu’elle a réalisé, avec le soutien de la Fédération nationale des chasseurs et la Maison Conquet, les sociétés de chasse qui le souhaitent peuvent désormais vendre de la viande gibier selon un protocole réglementaire bien établi. Comme l’a expliqué Martial Lavastrou au cours de la première réunion à Vabres l’Abbaye : «la partie administrative n’a absolument rien d’insurmontable, bien au contraire, et qui plus est, la Fédération vous accompagnera à chaque étape de votre projet». Paquet hygiène, locaux adaptés, formations spécifiques dispensées par la Fédération, la réunion a permis de balayer toutes les règles à respecter, qu’il s’agisse de donner de la viande à un tiers, de la mettre au menu d’un repas de chasse, d’en faire don pour un quine ou de la vendre à un traiteur ou à un atelier de découpe. La réunion a également été l’occasion de faire le point sur le traitement des déchets de venaison. Les prochaines réunions ont lieu à Aubin mercredi 29 septembre puis à Saint-Côme mercredi 6 octobre. Inscription obligatoire au 05 65 73 57 20.

La rédaction