lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Les petits déjeuners du Service de remplacement en Aveyron

18 Novembre 2021 | Actus Aveyron

Les petits déjeuners du Service de remplacement en Aveyron

Le Service de remplacement innove pour ses réunions de secteur, il organise à partir du 22 novembre et jusque début 2022, des petits déjeuners aux quatre coins du département afin d’aller à la rencontre de ses adhérents mais aussi de l’ensemble des agriculteurs.

Pourquoi cette nouvelle formule autour du petit déjeuner ?

Valérie Serin, administratrice au Service de remplacement : «Nous étions à la recherche d’un nouveau concept pour faire venir nos adhérents mais aussi l’ensemble des agriculteurs à nos rencontres annuelles. On se rend compte que le Service de remplacement est encore parfois méconnu des agriculteurs, qui ne pensent pas à le solliciter ou alors en dernier recours lorsqu’ils n’ont plus le choix ! Autour d’un café, il est plus facile de discuter, d’échanger en petit groupe plutôt qu’en salle de réunion... C’est le pari que nous avons fait pour attirer du monde !

Comment vont se dérouler ces petits déjeuners ?

V. Serin : Il s’agit de rencontres en toute simplicité dans un restaurant ou café du coin, au plus près des agriculteurs, je précise que le petit déjeuner est offert à tous les participants ! Nous leur expliquerons le rôle de notre Service et son fonctionnement mais nous serons là aussi pour recueillir leurs attentes et besoins. Parce que nous sommes aussi à leur écoute pour améliorer notre service. Ces échanges sont aussi l’occasion de partager les expériences de chacun en matière de remplacement. De «dédramatiser» aussi un peu les choses car on pense toujours que personne d’autre ne saura faire le travail sur la ferme ! Mais si les choses sont préparées et si l’agent vient régulièrement, tout est plus simple !

Ces rencontres seront aussi l’occasion de faire passer quelques messages...

V. Serin : Oui en effet. Nous voulons rappeler que le SR est plus qu’un service pour remplacer les agriculteurs, c’est un outil à disposition de chacun à condition que l’on s’engage à le faire vivre et cela signifie que l’on ne peut pas seulement le solliciter en cas de coup dur, on peut aussi y penser pour prendre des congés, participer à des formations... D’ailleurs nous conseillons à nos adhérents d’anticiper leur remplacement : un agent sera plus efficace s’il est déjà venu sur une exploitation et que l’agriculteur a pris le temps de lui montrer comment est organisée la ferme... Et tout le monde sera plus serein au moment du remplacement !

Pour faire fonctionner le service, il y a aussi une équipe administrative qui s’occupe de toute la paperasserie et ça c’est un sacré avantage. Peu de profession en France ont la chance de disposer d’un tel service pour se faire remplacer. Il est donc important de le faire vivre pour le maintenir et continuer d’en profiter !

Bien sûr, ces rencontres sont autant d’opportunités de dire que nous avons besoin d’agriculteurs impliqués pour renouveler nos responsables de planning par exemple».

Recueillis par Eva DZ

Les premiers petits déjeuners se déroulent lundi 22 novembre à Caplongue au café Des Gens puis vendredi 26 novembre à Ségur à l’Hôtel du Viaur, lundi 6 décembre à Bozouls à la Grange de Séveyrac et lundi 13 décembre à Baraqueville au café de l’agriculture.