lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Législatives : défaite de quatre députés «agricoles» sortants de la majorité

20 Juin 2022

Législatives : défaite de quatre députés «agricoles» sortants de la majorité

Quatre députés sortants de la majorité présidentielle et bons connaisseurs des dossiers agricoles ont échoué au second tour des législatives, ce 19 juin. Il s'agit de Jean-Baptiste Moreau, Grégory Besson-Moreau, Jean-Bernard Sempastous et Loïc Dombreval. Ils effectuaient tous les quatre leur premier mandat, trois d'entre eux avaient été investis de rôles importants dans l'examen des trois principaux textes «agricoles» de la précédente mandature. Rapporteur de la loi Egalim, Jean-Baptiste Moreau échoue de peu dans la Creuse (48,56%) face à un candidat Nupes. Tout comme l'auteur de la loi foncière éponyme, Jean-Bernard Sempastous (49,87%). Quant à l'auteur de la proposition de loi Egalim 2, Grégory Besson-Moreau, il est plus sèchement vaincu (46,11%) dans l'Aube par le Rassemblement national. Même sort pour Loïc Dombreval dans les Alpes Maritimes (45,34%). Deux autres députés «agricoles» de la majorité ont connu un meilleur sort, reconduits pour un second mandat: Sandrine Le Feur (54,4%, Finistère), Richard Ramos (59,72%, Loiret). Loïc Prudhomme rempile également en Gironde pour la Nupes (57,11%). L'ensemble des députés «agricoles» historiques (ex. André Chassaigne, Thierry Benoit, Marc Le Fur...) sont réélus. Sans surprise, le ministre de l'agriculture Marc Fesneau est aussi reconduit (56,47%) dans le Loir-et-Cher. En revanche, la ministre de la transition écologique Amélie de Montchalin est battue (46,3%) en Essone, tout comme l'ancienne secrétaire d'Etat à la biodiversité Bérengère Abba en Haute-Marne (48,75%).

La rédaction