lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > La France, 4ème pays le plus vert au monde

07 Avril 2021 | Actus nationales

La France, 4ème pays le plus vert au monde

Selon le classement mondial Green Future Index (GFI) réalisé par le Massachusets Institute of Technology (MIT) Technology Review, la France est le quatrième pays le plus vert derrière l’Islande, le Danemark et la Norvège.

C’est grâce à l’énergie nucléaire (70 % de l’électricité produite), peu émettrice de gaz à effet de serre qu’elle parvient à se hisser au pied du podium. Le rapport passe en revue 76 pays à partir de cinq critères : les émissions de gaz carbonique (CO2), la transition énergétique, la société verte, l’innovation verte et la politique climatique.

Le GFI estime que l'utilisation des sols, la production, le conditionnement et la distribution des aliments sont responsables, en 2021, d'un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre et que « les préoccupations relatives à la sécurité alimentaire continuent de stimuler l'industrialisation agricole dans de nombreux pays à faible revenu ». Sur les 20 premiers pays du classement GFI pas moins de quinze sont européens.

Le Costa-Rica, la Nouvelle-Zélande sont salués pour leurs efforts en matière d’énergies renouvelables et de décarbonation de leurs industries et de leurs agricultures. De leur côté, l’Irlande, la Corée du sud, Taïwan, l’Allemagne et la République Tchèque sont considérés comme des modèles mondiaux en termes de reforestation.

En bas du classement, on retrouve des pays comme le Ghana, l’Algérie, la Russie, l’Iran, le Paraguay et le Qatar, considérés comme des « abstentionnistes du climat ».

« La décennie sera marquée par plusieurs transitions, vers des énergies propres, la décarbonation de l’industrie, l’arrivée à maturité des systèmes de taxe carbone et d’autres changements majeurs dans les transports, l’agriculture, la façon de s’alimenter et les normes sociales », écrit le MIT. Pour lui il faut mettre « l’accent sur les avantages compétitifs qui seront gagnés par les économies qui feront la transition le plus rapidement (…) Dans l’avenir, vert sera synonyme de compétitivité », conclut-il.

Le rapport (en anglais) est disponible à l'adresse suivante : https://mittrinsights.s3.amazonaws.com/GFI/Report2021.pdf

 éleveurs+environnement+climat