lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Influenza aviaire: la filière foie gras se dit «mieux préparée» qu'en 2016 (Cifog)

09 Novembre 2020

Influenza aviaire: la filière foie gras se dit «mieux préparée» qu'en 2016 (Cifog)

Influenza aviaire: la filière foie gras se dit «mieux préparée» qu'en 2016 (Cifog)

Dans un communiqué du 6 novembre, le Cifog (interprofession des palmipèdes à foie gras) rappelle que les professionnels du foie gras «confirment leur vigilance» face au risque d'influenza aviaire. Alors que la maladie est présente en Allemagne, en Angleterre et aux Pays-Bas, le ministère de l'Agriculture a relevé le 5 novembre le niveau de risque à «élevé» dans 46 départements, situés dans les couloirs de migration des oiseaux sauvages (lire l'Agrafil daté du 6 novembre). Une «procédure normale», estime le Cifog, qui rappelle qu'«aucun élevage n'est concerné en France à ce jour». Après les épisodes d'influenza en 2016 et 2017, «la filière est mieux préparée pour réagir au plus vite en cas de nécessité», insiste l'interprofession. Et de citer les «mesures de biosécurité pour renforcer la sécurité sanitaire des élevages» et la mise en place de la base de données avicole (BDAvicole). Celle-ci permet de «localiser en temps réel tous les lots d’animaux en place», et donc de «bloquer leurs déplacements pour stopper la propagation de l’influenza aviaire». Par ailleurs, le Cifog «tient à rappeler que l’être humain ne peut pas contracter l’influenza aviaire en consommant de la viande de volaille».