lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Fruits à noyau : les producteurs dénoncent les opérations «prix coûtants» des GMS

24 Juin 2022

Fruits à noyau : les producteurs dénoncent les opérations «prix coûtants» des GMS

À l’initiative de la FRSEA Rhône-Alpes, «les arboriculteurs se sont rendus dans des magasins Carrefour et Super U» pour «protester contre les opérations "prix coutant"», indiquent plusieurs organisations de l’amont dans un communiqué le 22 juin. «Les prix de vente ne [reflètent] pas la situation du marché», estiment la FNPF (producteurs de fruits, FNSEA), l’AOP Pêches et abricots de France et la Gefel (gouvernance économique des fruits et légumes). Après avoir échangé avec les distributeurs, les producteurs de fruits à noyau (pêches, abricots, etc.) rapportent que, «de l’aveu même de certains directeurs de magasins, "ces opérations (prix coûtant, NDLR) n’ont pas d’intérêt; elles font perdre de l’argent au magasin"». «Le taux de marge est si faible (…) que tout le monde y perd», expliquent les arboriculteurs. Ils pointent certaines pratiques permettant d’abaisser le prix de vente, comme la non prise en compte du «coût du transport entre le lieu d’expédition et le point de vente» ou des «coûts de passage par les plates-formes». «Dans ce cas de figure, c’est l’application du seuil de revente à perte (SRP) (…), qui constitue la marge et permet de couvrir les coûts de transport». Des pratiques «parfaitement illégales que les producteurs entendent dénoncer dans les prochains jours», préviennent-ils.

La rédaction