lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Front uni contre les organismes nuisibles

16 Décembre 2021 | Actus Aveyron

Front uni contre les organismes nuisibles

La fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles (FDGDON) de l’Aveyron a tenu son assemblée générale mercredi 8 décembre à Rodez, sous la présidence de Johan Bouges.

La FDGDON de l’Aveyron a réuni ses partenaires, Chambre d’agriculture, FODSA ainsi que le président de la fédération régionale (FREDON), Philippe Palezy et son directeur, Philippe Texier, afin de faire le tour des actions menées en 2020 dans la lutte contre les organismes nuisibles. Le premier combat, et le principal, concerne les campagnols terrestres. «Le nombre de contrats de lutte signés par les agriculteurs a doublé, nous en sommes très satisfaits», a indiqué Johan Bouges, président de la FDGDON.


Pas de lutte sans engagement des agriculteurs

«Il n’y a que par ces contrats que nos moyens de défense peuvent être pris en charge», ajoute-t-il, incitant le plus grand nombre d’agriculteurs à s’engager. «Aucune lutte collective n’est envisageable sans l’engagement des agriculteurs», a-t-il rappelé.
Johan Bouges est heureux de la cohésion de tous les acteurs de l’Aveyron dans cette lutte collective : «Nos partenaires, Chambre d’agriculture, FODSA... conviennent de la nécessité de mettre en place un accompagnement de terrain par le biais du recrutement d’un(e) technicienne», a annoncé le président de la FDGDON. Il est soutenu dans cette démarche par la FDGDON de Lozère, dont le président, Patrice Boulet, était présent. «Cet animateur de terrain, comme il en existe dans le Massif central, nous permettrait d’aller de l’avant et d’augmenter encore la signature de contrats de lutte», insiste Johan Bouges. Cet animateur de terrain interviendrait bien sûr sur le volet des campagnols mais pas seulement car d’autres sujets occupent la FDGDON, comme la flavescence, l’ambroisie... d’autres nuisibles pour les végétaux.


Au-delà des clivages syndicaux, Johan Bouges salue le rassemblement des agriculteurs dans la lutte collective contre les campagnols. «La FDGDON est un lieu de discussion, d’échanges et œuvre pour la mise en place d’actions. Les agriculteurs attendent que nous proposions des moyens de gérer les nuisibles, ce que nous essayons de faire de notre mieux, en toute neutralité», tient à préciser Johan Bouges. Ainsi la rencontre au mois d’octobre organisée dans le nord Aveyron avait permis de réunir l’ensemble des acteurs concernés autour de Yves Michelin de VetAgro Sup, et d’échanger sur le bilan des études menées en Auvergne et les pistes d’avenir avec en plus une démonstration d’une charrue qui distribue le Ratron GW.


«Cette unité de tous les acteurs est importante, elle est déterminante dans l’efficacité de nos résultats et dans nos discussions avec les pouvoirs publics ainsi que dans nos recherches de financement», avance Johan Bouges.


Pour 2022, la FDGDON entend renforcer encore cette coordination entre les acteurs. «En association avec les FREDON, avec VetAgro Sup, avec les Chambres d’agriculture à travers le SIDAM, nous voulons lutter collectivement contre ce phénomène de pulullation dans les tous les massifs de France et au-delà parce nous savons que l’efficacité passe par une solution collective, par une recherche mutualisée», a confirmé le président de la FDGDON 12 qui fera de son mieux pour attirer l’attention sur les agriculteurs victimes des dégâts des nuisibles. «L’Aveyron est en tout cas réuni, en ordre de bataille face à ce défi immense. Les moyens existent et les agriculteurs doivent avoir bien conscience qu’on ne peut agir seul !».  

Des formations pour aider à lutter


Outre l’organisation de la lutte contre les nuisibles, la FDGDON accompagne également les agriculteurs par la formation, en partenariat avec l’ADPSA et le CFA de Brioude. Récemment, une quarantaine d’agriculteurs ont participé à des formations avec l’appui de FODSA - GDS Aveyron : à Rodez pour l’obtention du Certiphyto afin d’être autorisé à acheter et utiliser le Ratron GW ; à Rodez et Laguiole (photo) pour l’obtention d’un Certificat pour appliquer le PH3. D’autres formations seront également proposées en mars à la FODSA sur le PH3.


Eva DZ