lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Des produits locaux bientôt dans les cantines des lycées [point de vue]

29 Décembre 2020 | Actus Aveyron

Des produits locaux bientôt dans les cantines des lycées [point de vue]

La FDSEA Aveyron et les responsables de ses sections spécialisées toutes productions confondues (bovin, ovin, caprin, lait et viande) ont récemment rencontré Vincent Labarthe, vice-président de la Région Occitanie-Pyrénées Méditerranée, en charge de l’agriculture. Valérie Imbert, secrétaire générale FDSEA (notre photo), a participé à cette rencontre.

- Pourquoi cette rencontre avec la Région ?

V. Imbert : «Nous souhaitons sensibiliser les collectivités territoriales sur la valorisation de nos produits dans les cantines des collèges et lycées. Comme nous avions rencontré il y a quelques semaines, Jean-François Galliard, président du Conseil départemental en charge de la gestion des collèges, nous avons pris rendez-vous avec Vincent Labarthe, vice-président de la Région pour parler de la même démarche dans les lycées. Et bientôt nous prendrons aussi contact avec l’association des maires pour les écoles primaires.

- Quel est votre projet ?

V. Imbert : Nous pensons que c’est le bon moment pour initier cette démarche, bien que nous y travaillons depuis longtemps à la FDSEA depuis les Etats généraux de l’agriculture. La crise sanitaire a fait prendre conscience de la nécessité de consommer plus local, le plan de relance constitue aussi une bonne opportunité pour le développement de nos filières ainsi que les PAT (projets alimentaires territoriaux) qui nous offriraient des possibilités de finance- ment de l’approvisionnement en produits locaux dans les cantines scolaires. Nous devons saisir ces opportunités pour permettre aux écoliers, collégiens, lycéens et étudiants de manger des produits de qualité et les sensibiliser aussi au gaspillage alimentaire. Et pour les producteurs, c’est l’assurance d’une valeur ajoutée retrouvée. Nous devons être capables de nous organiser.

- Quel a été le retour de Vincent Labarthe ?

V. Imbert : Il s’est montré très ouvert sur le projet et même partant pour démarrer quelque chose. La Région Occitanie serait la première de France à initier un partenariat avec les agriculteurs locaux pour approvisionner les cantines scolaires de façon régulière. Bien-sûr nous devons encore travailler les points techniques, logistiques et budgétaires mais nos équipes sont prêtes à se lancer dans ce projet, et ce, dès le mois de janvier».

Eva DZ

 éleveurs+cantines+occitanie