lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Cop15 : les États réaffirment leur volonté de réduire les subventions néfastes

14 Octobre 2021

Cop15 : les États réaffirment leur volonté de réduire les subventions néfastes

Dans la déclaration officielle adoptée le 13 octobre à l’issue du segment de haut-niveau de la Cop15, les 193 états signataires de la convention des Nations unies sur la diversité biologique (CBD), s’engagent à travailler avec leurs ministres pour «réformer les structures des soutiens publics, en éliminant, en retirant ou en réformant les subventions et toutes les autres aides qui endommagent la biodiversité». Un effort chiffré par le projet de cadre mondial pour la biodiversité actuellement en discussion à 500 milliards de dollars par an. Les premiers jours de cette première phase de la Cop15 ont également donné l’occasion au gouvernement chinois d’annoncer le lancement de fonds de Kunming pour la biodiversité, que Xi Jinping abondera à hauteur de 230 millions de dollars. Alors qu’Emmanuel Macron a rappelé son ambition de consacrer 30% des fonds climat français à des investissements également bénéfiques à la biodiversité, l’Union Européenne a également souligné le doublement de ses fonds en faveur de la biodiversité, annoncé en septembre dernier. Une coalition mondiale de 78 établissements financiers détenant 10 600 milliards de dollars, dont la BNP et le Crédit Mutuel, a aussi apporté son soutien «à un cadre post-2020» ambitieux. Parmi les demandes des banquiers: un «environnement réglementaire» lui permettant de mieux évaluer les risques et les opportunités, et «comprenant des exigences cohérentes et utiles de transparence des entreprises».

La rédaction