lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Céréales ukrainiennes : Kiev et Moscou signent, chacun de leur côté, l’accord sur l’export

25 Juillet 2022

Céréales ukrainiennes : Kiev et Moscou signent, chacun de leur côté, l’accord sur l’export

L’Ukraine et la Russie ont finalement conclu, le 22 juillet au palais de Dolmabahçe à Istanbul, avec la Turquie et les Nations unies, un accord relatif à l’instauration de «couloirs sécurisés» afin d’exporter les 20 Mt de céréales ukrainiennes bloquées dans les ports de la mer Noire. Les deux parties ont signé deux textes identiques, mais séparés, à la demande de Kiev qui refusait de parapher tout document avec Moscou. Aux termes de cet accord valable quatre mois, le temps de débloquer les céréales, les exportations devraient commencer à partir de trois ports ukrainiens (Odessa, Pivdenny et Tchornomorsk). Un centre de coordination conjoint (CCC) sera également mis en place afin d’établir le calendrier des rotations de navires en mer Noire. Des inspections des navires au départ et en direction des ports ukrainiens auront lieu sous le contrôle du CCC, dans l'un des ports d'Istanbul, afin de répondre aux inquiétudes de Moscou, qui veut avoir la garantie que les cargos n'apporteront pas d'armes à l'Ukraine. Par ailleurs, un mémorandum d’accord devait accompagner le texte, signé par les Nations unies et la Russie, garantissant que les sanctions occidentales contre Moscou ne concerneront pas les céréales et les engrais, de manière directe ou indirecte. La Russie en faisait une condition sine qua non à la signature de l'accord.

La rédaction