lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Bovins viande : Denormandie veut avancer la contractualisation obligatoire

06 Octobre 2021

Bovins viande : Denormandie veut avancer la contractualisation obligatoire

«Mon objectif, c'est d'avancer la mise en œuvre au 1er janvier 2022 pour la contractualisation avec les JB (jeunes bovins, NDLR), les génisses», a annoncé le ministre de l'agriculture Julien Denormandie le 5 octobre au Sommet de l'élevage. La proposition de loi Egalim 2 – pour laquelle un accord a été trouvé entre députés et sénateurs la veille – prévoit que la contractualisation sera obligatoire au 1er janvier 2023. Mais «elle donne la possibilité par décret d'avancer la mise en œuvre» dans les filières, a rappelé M. Denormandie lors d'un échange avec les éleveurs. Pour les broutards, l'objectif est fixé au 1er juillet 2022. «On sait que c'est compliqué, notamment avec les marchands en bestiaux», a reconnu le locataire de la Rue de Varenne. Une annonce saluée par un communiqué de la FNB (éleveurs de bovins viande, FNSEA) qui précise que cette obligation interviendra au 1er janvier 2022 pour les vaches allaitantes et au 1er janvier 2023 pour la viande de vaches laitières. Plus largement, la loi Egalim 2 «entrera en application dans les toutes prochaines semaines», a promis M. Denormandie, après les votes à l'Assemblée «demain soir» (6 octobre) et au Sénat «la semaine prochaine».

La rédaction