lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Aide couplée bovine : une nouvelle méthode sur la table pour distinguer les UGB

13 Juillet 2021

Aide couplée bovine : une nouvelle méthode sur la table pour distinguer les UGB

Lors d’une réunion de concertation sur la déclinaison nationale de la future Pac (PSN), le 9 juillet, la DGPE a présenté une nouvelle méthode de distinction des UGB (unité gros bovin) en vue fusionner les aides allaitantes et laitières en une seule aide couplée. Après avoir proposé trois méthodes (par la race, le caractère allaitant des animaux ou leur caractère laitier), le ministère a présenté une 4e mêlant le type racial et le genre (sexe et âge), déclinée en deux variantes.

La première version propose d’attribuer un « prix fort » à tous les mâles «primables» quelque soit leur race et aux seules femelles de race à viande ; et un prix faible aux femelles de race mixte et lait. La seconde version consiste à primer au prix fort tous les mâles dans la limite du nombre de vaches, et toutes les femelles de race à viande dans la limite de deux fois le nombre de veaux de race à viande ; les autres animaux «primables» seraient primés au prix faible. Par ailleurs, les hypothèses de la DGPE sont, pour les animaux «primables» un âge minimal 16 mois et six mois de présence sur l’exploitation ; une garantie de soutien sans condition de taux de chargement dans la limite de 40 UGB ; ainsi qu’un plafond maximum «primable» de 100 à 120 UGB.