lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Vidéos VP
Matériel

18 Juillet 2018 | Matériel | Conduite des animaux

«Innov’Action 2018» et Optilait : un groupe «robot de traite» en projet [vidéo]

La deuxième réunion régionale Optilait s’est déroulée jeudi 12 juillet au GAEC de Conroc, à Brommes, commune de Mur-de-Barrez, dans le cadre d’Innov’Action 2018 relayé par la Chambre d’agriculture de l’Aveyron. «L’objectif de la journée était d’échanger entre éleveurs et partenaires. Et de mettre en place cet automne un groupe d’éleveurs laitiers travaillant avec un robot de traite» annonce Romain Miquel, du contrôle laitier Aveyron.

Lire l'article dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 19 juillet 2018.


A voir aussi : Robot de traite mobile à Mur-de-Barrez

(vidéo réalisée en mai 2017)


 éleveurs+lait+robot

04 Juillet 2018 | Matériel | Actus Aveyron

CUMA de Buzeins : un premier combiné de fauche [vidéo]

La CUMA de Buzeins présidée par Jean-Louis Solinhac (25 adhérents), avec comme secrétaire, Sébastien Seguin, utilise un combiné de fauche avec deux lamiers simples, 3,10 mètres à l’avant, et 3,40 mètres à l’arrière, depuis deux campagnes. L’outil a été acheté au printemps 2017 pour un coût de 21 000 euros. Ce service complet, géré par Nicolas Ginisty, rassemble sept adhérents. Ils s’étaient engagés en 2017 pour 350 ha, mais 500 ha ont finalement été réalisés. Le service complet avec le chauffeur salarié, Fleuret Fabre, plus le tracteur et le gazole, est facturé entre 20 et 25 euros/ha. Le matériel sera amorti sur cinq ans. La cadence de travail est d’environ 30 ha/jour, selon les conditions météo, sur une région où les productions dominantes sont les bovins viande et les ovins lait. Le commentaire de Sébastien Seguin.

 éleveurs+CUMA+fauche

24 Mai 2018 | Matériel | Actus végétales | Les plus vues

CUMA de Pic de Roste : une faucheuse-conditionneuse efficace [vidéo]

La CUMA de Pic de Roste (Camarès) présidée par Florent Bernat compte 14 adhérents, dont quatre font appel au service de fauche dont le responsable est Jean-Jacques Cambon. Ce service vient de se doter d’une nouvelle conditionneuse avec groupeur de type papillon (Samasz) couplée à la faucheuse de la CUMA, avec une largeur de coupe de 8,30 mètres.

L’outil remplace une faucheuse traînée avec comme avantages, plus de facilité et de stabilité dans le travail en pente. Le rendement est d’environ 3,5 ha/heure. Le service est facturé 20 euros/ha fauché. «Nous sommes un petit groupe d’adhérents dans ce service» commente Jean-Jacques Cambon, «mais nous avons réussi à trouver une machine abordable en prix et très efficace !».

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 24 mai 2018.

Jean-Jacques Cambon avec son fils Guillaume.

 éleveurs+CUMA+faucheuse




16 Mai 2018 | Techniques agricoles | Matériel

CUMA du Plateau d’Almont : un nouveau pulvé avec GPS [vidéo]

La CUMA du Plateau d’Almont (30 adhérents) s’est équipée cet automne d’un nouveau pulvérisateur, remplaçant un ancien, avec cette fois, doté d’un GPS. L’outil est utilisé pour sept adhérents et une surface de 180 ha, plus quatre autres utilisateurs intéressés par le seul GPS. Le responsable du service est Guillaume Cerles, fils de Jean-Philippe Cerles, ancien président de la Cuma, remplacé récemment à ce poste par deux co-présidents.

Ce service est facturé 8,80 euros/ha. Il permet d’économiser environ 20 % des produits de traitements, grâce à la précision du GPS. La cadence de travail est d’environ 5 ha/heure, selon le parcellaire. Le pulvé est équipé d’une rampe de 15 mètres de large. Il a coûté 19 000 euros HT, moins la valeur de reprise de l’ancien modèle. Le GPS a été acheté 1 650 euros HT.

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 17 mai 2018.

Guillaume et Jean-Philippe Cerles (à gauche), aux côtés de Guillaume Raynal (secrétaire de la CUMA), et Benoît Grialou (co-président de la CUMA).

 éleveurs+CUMA+GPS

26 Avril 2018 | Matériel | Techniques agricoles /actualites/informations-fco-1.php

Agri-Viaur et la valorisation des effluents d’élevage [vidéo]

Une journée des Ateliers du Jaoul s’est déroulée récemment sur la commune de Lescure-Jaoul, chez Alexandre Saurel et Patrick Deléris (GAEC de Fournoulet). Cette journée technique était organisée par le Syndicat Mixte du Bassin Versant du Viaur (1), en partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’Aveyron et la FD CUMA. L’objectif est de montrer que maîtriser l’épandage de déjections animales ou de produits résiduaires (composts ou autres coproduits) permet d’améliorer la valorisation des apports organiques (azote, potasse et phosphore notamment) et de réaliser des économies d’intrants tout en préservant la qualité de l’eau. Le technicien milieux du syndicat a également présenté aux éleveurs présents une espèce bien représentée sur le territoire et protégée au niveau national : la moule perlière d’eau douce. Le commentaire de Marine Gratien, animatrice Agri-Viaur.

(1) Le Syndicat Mixte du Bassin Versant du Viaur est une collectivité territoriale regroupant des communautés de communes et des syndicats d’Alimentation en Eau Potable sur le bassin du Viaur. Il a pour mission la gestion des milieux auquatiques. Le Syndicat met en place des programmes contractuels : plan pluriannuel de gestion des cours d’eau, plans d’actions territoriaux… Le plan d’actions territorial (PAT) du Jaoul a été validé pour une durée de 5 ans, de 2016 à 2020. Ses deux grands objectifs sont la reconquête du bon fonctionnement des cours d’eau et la préservation des espèces patrimoniales présentes sur le territoire, à savoir la moule perlière d’eau douce et l’écrevisse à pieds blancs. Son montant total sur la durée du programme est de près de 1,6 million d’euros, permettant de mettre en place des actions collectives et individuelles à destination des agriculteurs. Ces actions sont proposées gratuitement et sur la base du volontariat (pas de caractère obligatoire) aux 140 agriculteurs exploitants des parcelles sur le territoire.

Contact : Marine Gratien (remplaçante d’Hélène Pouget), animatrice Agri-Viaur. Tél. 05-65-71-10-97. Mail : animation.rurale.viaur@orange.fr

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 26 avril 2018.

 éleveurs+eau+cuma


Précédents articles

15 Février 2018 | Bovins lait : betterave fourragère et distribution [vidéo]
01 Février 2018 | Lycée agricole La Roque : à l’écoute des atouts CUMA [vidéo]
01 Décembre 2017 | Betterrave fourragère en Aveyron : une filière en construction [vidéo]
30 Novembre 2017 | CUMA de Privezac : un aplatisseur pour céréales et maïs [vidéo]
02 Novembre 2017 | CUMA Soulages-Montpeyroux : treuil avec câble synthétique [vidéo]
20 Octobre 2017 | Diversification agricole et production de noix [vidéo]
13 Octobre 2017 | CUMA de Vabre-Tizac : un broyeur sous clôture [vidéo]
28 Septembre 2017 | FD CUMA Aveyron : épandage avec une rampe à patins [vidéo]
21 Septembre 2017 | Journée mécanisation FD CUMA Aveyron : épandages et déchets verts [vidéo]
07 Septembre 2017 | CUMA du Pourtalou : une première charrue à disques [vidéo]
Voir toutes les archives