lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
AOP Estaing : un millésime qui s’annonce bien !

31 octobre 2019

AOP Estaing : un millésime qui s’annonce bien !

A l’image des autres appellations aveyronnaises, l’AOP Estaing affiche une belle qualité de vendanges 2019 mais les volumes seront un peu moins importants. Les Coustoubis, gens du vins à Estaing, envisagent le meilleur pour le millésime qui s’annonce !

Les vendanges ont démarré fin septembre sur le vignoble de l’AOP Estaing et se sont étalées sur 3 semaines environ. Les pluies de la fin du mois d’août ont été bénéfiques pour la qualité de la récolte : «il était temps qu’elles arrivent car la sécheresse a causé beaucoup un peu de retard dans la pousse !», résume Frédéric Maurel, président de la coopérative des Vignerons d’Olt. «Nous avons vécu l’année dernière, une année extra, nous savions que ce serait difficile de réitérer l’exploit», sourit-il. Néanmoins, les Coustoubis sont plutôt confiants pour le millésime à venir. «Certes il y a moins de volumes mais la qualité semble au rendez-vous avec des degrés entre 11 et 13,5, ce qui est plutôt encourageant pour la suite. Le travail réalisé en caves confirmera nos premières impressions», espère le président.

Les vignerons de l’AOP Estaing sont heureux et soulagés cette année, d’avoir échappé au gel de printemps, aux orages, à la grêle. «Il a manqué un peu d’eau c’est vrai mais nous n’avons pas enregistré de gros aléas climatiques, ce qui a permis aux vignerons de vivre une année plutôt sereine», commente Frédéric Maurel. Il résume simplement : «Nous avons eu un joli temps pour la vigne avec même un peu de pluie bienvenue en août».

Actuellement, sur l’AOP Estaing, ils sont sept viticulteurs adhérents à la coopérative des Vignerons d’Olt plus un indépendant qui devrait vinifier pour la première fois pour l’appellation. La coopérative est hébergée à la Maison de la Vigne, du Vin et des Paysages, installée sur la commune de Coubisou, entre Espalion et Estaing. «Nous y accueillons de plus en plus de visiteurs. Mais nous ne devons pas relâcher nos efforts sur la communication car il faut continuer de se faire connaître», assure Frédéric Maurel. D’ailleurs, près de la moitié des ventes de vins d’Estaing sont réalisées à la Maison de la Vigne, du Vin et des Paysages. 10% des ventes sont destinées à la région parisienne et le reste est écoulé auprès des restaurateurs locaux, des cavistes de la région. «Nos parts de marché restent identiques mais nous ressentons clairement une baisse de la consommation de vin en restauration», note Frédéric Maurel.

Deux vignerons de la coopérative se chargent du travail de vinification. «Cette année malgré la quantité un peu moindre, nous pourrons tout de même produire du vin dans les trois couleurs, blanc, rouge et rosé. C’est important de continuer à être présents sur nos marchés de commercialisation», argumente le président.

Pour se différencier sur le marché, les Vignerons d’Olt ont lancé il y a plusieurs années, le premier vin pétillant de l’Aveyron, Fest’aing, qui continue d’accompagner les fêtes des Aveyronnais ! Cette année de nouveau, une cuvée en blanc et rosé est annoncée pour les fêtes de fin d’année... Et sûrement que les Vignerons d’Olt mettront de côté quelques bouteilles de blanc des vendanges 2019 pour la cuvée 2020 de Fest’aing !

Eva DZ