lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
AOP Entraygues Le Fel : de bon augure pour la suite !

31 octobre 2019

AOP Entraygues Le Fel : de bon augure pour la suite !

Après une année remarquable en 2018, la récolte 2019 sera forcément un peu moins enthousiasmante notamment en volumes. Par contre la qualité sera bien au rendez-vous chez les 6 vignerons de l’AOP Entraygues Le Fel puisque les 20 ha de vignes ont donné le meilleur !

Sur les hauteurs d’Entraygues et Le Fel, les vendanges ont démarré après les fortes pluies (jusqu’à 45 mm) du 22 septembre. Les grains commençaient à éclater et pour ne pas que la pourriture s’installe, les vignerons ont commencé à ramasser. Une vendange qui s’est étalée sur 3 semaines environ. «Après une année 2018 exceptionnelle, nous serons dans la normale pour cette vendange», note Laurent Mousset, président de l’AOP Entraygues Le Fel. Un petit moins de quantité, de l’avis des vignerons, certains ayant été touchés par le gel au printemps notamment sur les terrasses, occasionnant des pertes de l’ordre de 30 à 40% chez quelques-uns.

Heureusement la qualité est au rendez-vous. «La vigne se rattrape bien depuis la catastrophe d’il y a 2 ans due au gel», ajoute le viticulteur installé au Fel, rejoint par son fils Pierrick depuis cet été (notre photo). «Nous avons rentré des raisins entre 11,5 et 12,5 degrés, ce qui est très bien et de bon augure pour l’étape suivante, à savoir le travail en cave». Globalement l’année a été «facile» pour les vignerons d’Entraygues Le Fel : pas de pression en termes de maladies, moins de traitements réalisés sur les vignes. «La pluie de septembre, même si elle a été un peu tardive, a été la bienvenue, elle a permis à la peau du raisin de s’affiner. La sécheresse avait en effet bloqué la maturité», commente Laurent Mousset.

«Nos vignes étant à diverses altitudes, nous avons pu envisager les vendanges en plusieurs étapes, avec quelques jours de pause pour laisser le temps de la maturité, aux parcelles les plus exposées et donc une récolte en toute sérénité», observe le vigneron.

Depuis l’année dernière, un vent de jeunesse souffle sur l’appellation d’Entraygues Le Fel avec l’arrivée de trois jeunes : Pierre Albespy, Pauline Broca et Pierrick Mousset. «Leurs premières années sont encourageantes», souligne Laurent Mousset, heureux de voir le renouvellement assuré sur l’appellation. «Nous avons aussi un vigneron de Collioures (Pyrénées Orientales), Philippe Gard, dont la famille est originaire du Fel, qui a acheté 1 ha sur l’appellation chez Jean-Marc Viguier. Il a réalisé cet achat en vue de l’arrivée de sa fille sur son Domaine La Coume Del Mas. Ensemble nous avions réalisé une cuvée en mêlant nos deux productions et il nous apporte beaucoup de sa compétence d’ingénieur agro et de son expérience dans la vinification», complète Laurent Mousset.

L’AOP Entraygues Le Fel ressent aussi les effets positifs de la communication. Par le biais de l’interprofession des vins du Sud-Ouest, deux articles sur les vins aveyronnais sont parus dans des revues spécialisées (Vins de France et Bettane & Desseauve). Diverses dégustations avec notamment la Fédération des vins de qualité de l’Aveyron, ont aussi contribué à la notoriété des vins de l’Aveyron. «C’est positif pour nos jeunes qui arrivent. Le travail mené pour la plantation de nouvelles vignes, pour conserver notre appellation porte ses fruits», conclut ravi, Laurent Mousset.

Eva DZ