lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Assemblée générale ADASEA. d’Oc : espaces ruraux et biodiversité

28 juin 2018

Assemblée générale ADASEA. d’Oc : espaces ruraux et biodiversité

L’assemblée générale de l’ADASEA.d’Oc (Aveyron-Lot) s’est déroulée jeudi 21 juin à La Rouquette, sous la présidence d’Henri Bonnaud, d’administrateurs du Lot et de l’Aveyron, et d’élus locaux des deux départements.

L’Association Départementale pour l’Aménagement des Structures des Exploitations Agricoles (ADASEA) fête ses 60 ans. La structure nationale baptisée Imagin’rural regroupe six associations ADASEA en France : la Marne, le Cantal, l’Hérault, le Gers, l’Aquitaine, et l’Aveyron-Lot sous la bannière ADASEA.d’Oc. Imagin’rural compte environ 50 salariés en France, dont la moitié pour l’ADASEA. d’Oc. Son président, Henri Bonnaud, est éleveur bovins viande bio et de volailles certifiése à Pern, sur le Quercy Blanc, dans le Lot. Dans son rapport moral, il a rappelé les missions originelles de l’ADASEA, qui, en 1967, assurait le rôle d’information, de conseil auprès des agriculteurs sur les dispositifs d’aides agricoles, un domaine élargi dès 1970 vers une dimension environnementale et territoriale, avec une approche originale de l’aménagement foncier avec les OGAF... «Aujourd’hui, les ADASEA restent un outil au service de la ruralité, qui s’appuie sur les territoires et ses acteurs économiques, pour mettre en place une vision globale d’avenir, répondant aux attentes locales, avec toujours un bon sens paysan», résume Henri Bonnaud.

Rural Concept

La filiale Rural Concept de l’ADESEA. d’Oc dirigée également par Fabienne Sigaud est un bureau d’études et d’ingénierie employant 17 de ses 27 salariés. Rural Concept, habilité à répondre aux appels d’offres, travaille au delà de l’Aveyron et du Lot, dans tout le sud de la France. «La structure vit de ses prestations de services à hauteur de 60 %, et du soutien de l’Union européenne, Région, Départements».

Depuis 15 ans, les missions de l’ADASEA ont évolué vers l’environnement, la biodiversité, «avec une agriculture qui reste au cœur de nos préocupations», insiste Henri Bonnaud. Il a également évoqué l’agrément Association de protection de l’environnement «garant de notre légitimité dans l’agro-environnement. C’est une association de protection de l’environnement qui occupe un rang privilégié parmi le acteurs participant aux débats publics sur les questions d’écologie et de développement durable. Changement climatique, érosion de la biodiversité, qualité et préservation de la ressource en eau, ces enjeux croissent de plus en plus dans l’esprit de nos concitoyens». Et d’ajouter : «pour continuer à composer ensemble le quotidien de nos territoires, la confiance est de mise. Les partenariats techniques et financiers doivent perdurer et garantir de vraies synergies afin d’engager de réelles opportunités aujourd’hui et demain».

Afin d’illuster le bilan d’activité 2017 de la structure, trois témoignages ont été mis en avant lors de l’assemblée générale avec la participation d’élus locaux, dont Thierry Serin, maire de La Rouquette, qui a accueilli les membres de l’ADASEA. d’Oc.

D.B.