lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
RAGT Plateau Central maintient le lien avec ses clients

26 mars 2020

RAGT Plateau Central maintient le lien avec ses clients

Nicolas Lecat, directeur général RAGT Plateau Central.

«Notre priorité est d’assurer la sécurité de nos employés et il faut le dire, au début de la période de confinement, nos salariés ont eu à gérer des situations très complexes faisant face à des clients qui ne comprenaient pas la situation et ne mesuraient pas l’impérieuse nécessité de se protéger et de protéger les autres. Nous appelons nos clients à faire preuve de civisme dans leur relation avec notre personnel, notamment dans les magasins.

Nous avons aussi eu à faire face à une hausse d’activités dans nos usines d’aliments, deux à trois fois supérieure à la même période en année «normale», les commandes ayant été anticipées de peur de voir nos sites complètement fermés.

Notre première action a été de faire le point avec l’ensemble des équipes sur leurs activités quotidiennes afin d’analyser les risques à toutes les étapes de la chaîne... dans un contexte de pénurie d’équipements de protection individuelle, et en prenant en compte les facteurs psychologiques de la crise sur nos salariés et nos clients... Nous devons rester rationnels et mettre en œuvre les solutions efficaces pour la santé de nos salariés.

Parallèlement à cette analyse, notre organisation a poursuivi son activité. Nous n’avons pas cessé de fournir nos clients agriculteurs en aliments du bétail et en intrants pour les filières élevage et grandes cultures. Tous nos technico-commerciaux sont en télétravail et sont joignables au téléphone ou par mail. Ils définissent avec les clients, les priorités d’actions et les conditions de leur mise en œuvre en respectant les gestes barrière et en évitant les contacts. Ce lien est important pour la continuité de l’activité agricole sur les exploitations, notamment en ce début de printemps avec une météo clémente pour les travaux des sols (semis de printemps, intervention sur céréales...).

Nos magasins ont dû subir un certain nombre d’adaptations : les mesures de sécurité sont clairement affichées, nous restons ouverts aux professionnels comme au grand public pour les activités définies comme prioritaires c’est-à-dire les produits de première nécessité (alimentation du bétail et pour les animaux de compagnie, alimentation humaine et combustible pour le chauffage), et l’ensemble des fournitures agricoles nécessaires à la production. Notre activité de jardinerie est suspendue.

Dans ce contexte si particulier, nous tenons à apporter de la sérénité dans le fonctionnement de notre organisation et dans notre communication avec nos clients. Je salue le professionnalisme et la lucidité de nos équipes qui se concentrent sur les règles de sécurité de chacun. Et en cas de risques, elles ne doivent pas hésiter à réduire les accès, les contacts jusqu’au rétablissement de la situation. Nous avons par ailleurs, créé un groupe hygiène, sécurité et conditions de travail spécifique COVID 19 avec des interlocu- teurs dédiés à différents niveaux, ils sont à l’écoute du personnel et de leur ressenti quotidien.

Côté logistique, la chaîne régionale fonctionne mais nous subissons les surcoûts de transport (notamment les voyages à vide qui nous sont facturés), l’approvisionnement des matières premières est compliqué et perturbé, nous gérons au cas par cas.

Enfin, je tiens à préciser que nous assurons le règlement de la totalité de nos factures aux fournisseurs en temps et en heure, il est de notre rôle de montrer l’exemple pour amener le plus d’acteurs possibles à maintenir l’activité agricole dans les conditions les plus correctes possibles».

Eva DZ