lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Marché aux bestiaux de Laissac : enfin la reprise !

23 avril 2020

Marché aux bestiaux de Laissac : enfin la reprise !

David Minerva, le maire de Laissac, a surveillé de près le respect des gestes barrières sur le marché.

Mardi 21 avril était un jour de reprise pour le marché aux bestiaux de Laissac après plusieurs semaines de fermeture suite au confinement et à l’interdiction des rassemblements de personnes. Plus de 930 bovins et plus de 350 ovins étaient réunis sur les espaces du foirail... en toute sécurité pour les usagers et les organisateurs.

«C’était un peu une ambiance de rentrée, de retrouvailles mardi matin» pour David Minerva, maire de Laissac. Quelques heures après la réouverture du marché aux bestiaux, il dressait un premier bilan positif de cette reprise. «Dès l’ouverture à 7h30, je me tenais à l’entrée du seul poste ouvert au marché pour faire le tour des camions. Les acheteurs et négociants ont bien respecté les gestes barrières, les distances entre personnes», a-t-il assuré. «Cela correspondait parfaitement au modèle et cahier des charges que nous avions présenté à la préfecture pour obtenir la réouverture de notre marché hebdomadaire (horaires décalés, absence d’attroupement lors des négociations, gestes barrières...). Gants, masques, points d’eau avec savon étaient accessibles à tous».

Les organisateurs du marché travaillaient depuis plusieurs semaines à une réouverture en toute sécurité pour les utilisateurs comme pour les agents. «Il était important que la filière viande locale ne soit pas fragilisée plus longtemps mais nous devions proposer un plan de réouverture rigoureux. Je crois que toutes les personnes présentes ont respecté les consignes», poursuit-il. Seuls les négociants étaient autorisés à rester sur le foirail bovin. Aucun visiteur ni aucun éleveur ne pouvait entrer sur le marché.

Des retrouvailles

De même au foirail ovin, toute personne étrangère à l’achat ou à la vente des animaux n’était pas autorisée à rester sur place. Les éleveurs étaient derrière les parcs d’animaux, les agents municipaux qui encadrent le marché étaient en effectif réduit. Seuls les acheteurs étaient sur le marché.

Du côté des apports, les organisateurs ont été surpris du volume d’animaux proposés à la vente : 932 bovins et 353 ovins. «Globalement, les ventes ont été satisfaisantes mais les cotations n’ont pu être établies pour cette reprise», résume David Minerva. «Nous avons ressenti un réel plaisir de se retrouver et de renouer avec la tradition de notre marché, c’est un premier pas».

Même les trois cafés qui entourent le foirail de Laissac avaient joué le jeu de la convivialité en proposant des cafés à emporter... de quoi réchauffer les cœurs et rappeler l’esprit de convivialité qui anime ce marché tout au long de l’année.

Une reprise réussie donc pour les organisateurs qui donnent rendez-vous mardi prochain : «Nous reprenons nos horaires habituels du marché c’est-à-dire 6h30 pour le marché bovin (début des ventes à 8h) et 8h pour l’arrivée des ovins (début du marché à 10h). Toutes les personnes sur le marché devront continuer de respecter les gestes barrières, les mesures d’hygiène pour que notre marché puisse se maintenir en attendant le début du déconfinement mais nous maintenons un accès restreint sur le foirail», conclut David Minerva.

Eva DZ