lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Race Brune à Druelle : Nonette sur le ring

20 février 2020

Race Brune à Druelle : Nonette sur le ring

Nonette, génisse de race Brune du GAEC Brast, à Druelle, est sélectionnée pour le concours général de la race programmé sur le grand ring le vendredi 28 février.

Gilles Brast est associé avec son épouse Jeanne dans un GAEC de 110 vaches laitières de race Brune, plus une trentaine de vache Prim’Holstein, sur une SAU de 210 ha. Ils livrent 1,3 million de litres de lait à Lactalis. Ils emploient un salarié, Kevin Durand, et un apprenti, Mathis Caumel, dont le père installé dans le Cantal, amènera aussi une vache Brune à Paris.

La vache Brune Nonette du GAEC Brast est âgée de 2,5 ans. Le père est un taureau français, Jacarta, et la mère, Gommette, née à Druelle comme la fille. Le GAEC Brast est inscrit au herd-book Brune «depuis toujours» sourit Gilles Brast, installé ici depuis 1996. Il est par ailleurs président de la fédération régionale Optibrune, rassemblant les syndicats de race du sud de la France (Aveyron, Lozère, Cantal, Aude, Ariège, Haute-Garonne, Pyrénées-Atlantiques...).

Le concours général de la race aura donc lieu vendredi 28 février, sur le grand ring, avec 15 Brunes, toutes issues de taureaux français.

«Nonette est bien située dans le standard de la race» relève Gilles Brast, «c’est une vache solide avec de bonnes pattes, de très bonnes mamelles, un bon développement général». Le GAEC participe au SIA depuis 1996 et ramène chaque année des prix. «Aller à Paris permet de s’étalonner, de se comparer aux autres éleveurs. C’est aussi un lieu d’échanges important, où l’on croise nos expériences, que l’on soit Breton ou de Dijon !».

«Lait fromageable»

Quels sont les points forts de la race Brune ? «Cette vache produit un lait fromageable, avec un variant caséine A et B. Sur mon troupeau, j’ai un TP de 36,9 et un TB de 46,4. Nous avons dépassé les 404 euros/1 000 litres pour les deux dernières campagnes de collecte avec l’ensemble du troupeau. La vache Brune la plus âgée de notre cheptel (17 ans), a produit à ce jour 128 000 litres de lait. La race Brune est donc productive longtemps !».

C’est le fils Antoine, 17 ans, actuellement lycéen à La Roque, qui emmènera Nonette à Paris. L’an dernier, c’était sa sœur, Marie, 20 ans, étudiante à Bernussou, qui était allée au SIA. Outre la vache Nonette de Druelle, le GAEC Fraissinet à La Canourgue présentera une génisse ainsi que l’élevage Caumel de Saint-Saurin, dans le Cantal (le père de l’apprenti du GAEC Brast). L’Aveyron compte une trentaine d’élevages avec des vaches Brunes. L’assemblée générale Optibrune et BGS (Brune Génétique Service) aura lieu à la salle des fêtes de Druelle le mardi 17 mars, avec au programme, la visite de plusieurs fermes.

D.B.