lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Pâtisserie Cayla - Alcouffe à Decazeville : les gourmandises de chez Maryse !

19 décembre 2019

Pâtisserie Cayla - Alcouffe à Decazeville : les gourmandises de chez Maryse !

Qui dit fêtes de Noël, dit chocolats et autres gourmandises à partager en familles ou entre amis ! A la pâtisserie Cayla Alcouffe à Decazeville, Maryse et Alain entretiennent la magie des fêtes depuis près de 40 ans !

Quand son papa a repris les rênes de la boulangerie pâtisserie de son patron dans les années 60, Maryse Cayla Alcouffe n’imaginait pas que cette petite affaire familiale au cœur du centre-ville de Decazeville deviendrait la petite entreprise employant une vingtaine de salariés et comptant 4 boutiques sur le bassin. «J’ai épousé un pâtissier, et nous avons décidé de développer l’affaire familiale avec mes parents !», sourit Maryse. Jusqu’en 1989, les deux couples ont lancé quelques projets pour asseoir l’entreprise dans le bassin decazevillois : agrandissement du magasin historique dans la rue Cayrade au centre-ville de Decazeville, ouverture d’un magasin dans le quartier de l’hôpital. «Quand mes parents sont partis à la retraite, nous avons fait le choix de ne pas réduire notre activité, de maintenir le personnel. Pourtant ce n’était pas gagné dans un bassin de Decazeville qui se dépeuplait en raison de la fermeture de sites industriels», se souvient Maryse. «Nous étions alors une douzaine de salariés que nous n’avions pas envie de laisser, de même que nos clients fidèles ! Et parce que nous sommes des battants, il nous tenait à cœur de continuer l’aventure !», confie Maryse.

Champion de France... et Madame Commerce !

Une aventure marquée de belles réussites : son mari, Alain, est devenu en 1985, champion de France en pâtisserie en réalisant une pièce unique entièrement en sucre sur le thème de la chanson Paris s’éveille de Jacques Dutronc. Il a ramené d’autres prix et coupes qui ornent toujours la boutique de la rue Cayrade. Et Maryse a reçu en 2002, le prix national de Madame Commerce, remis par Simone Veil à Paris, pour son engagement à l’association des commerçants et à l’office de tourisme de Decazeville, à la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Aveyron... «De retour à la maison, nous avons reçu de nombreuses félicitations qui nous ont beaucoup touchés. Nous ne pouvions pas tout arrêter !», sourit Maryse.

Avec sa maman toujours à ses côtés, et son mari Alain, Maryse a bien mené l’entreprise familiale. «Nous avons repris deux magasins, l’un en centre-ville place de l’église et l’autre à Firmi avec un laboratoire pour la fabrication du pain car nous étions un peu à l’étroit dans notre atelier de la rue Cayrade». La pâtisserie Cayla Alcouffe compte aujourd’hui 4 point de vente et 22 salariés (+ 2 saisonniers). Son mari, Alain, fabrique les viennoiseries et pâtisseries entouré de quatre pâtissiers et de deux apprentis, trois boulangers réalisent le pain, d’autres s’occupent de la vente, des livraisons... «Pour développer notre activité, nous nous sommes tournés vers les collectivités locales, les collèges, lycées, le restaurant municipal et quelques magasins du bassin aussi à qui nous livrons le pain, les viennoiseries et les pâtisseries».

Et ils continuent de régaler les particuliers de leurs fameux desserts avec quelques spécialités comme La Découverte, deux disques de meringue à la noisette enrobés de mousse au chocolat ! Un hommage au site toustiques decazevillois. Commercialisé jusqu’à Belcastel ! La pâtisserie est le moteur de l’entreprise Cayla Alcouffe avec d’autres spécialités comme le Royal ou le Richelieu... «Pour la farine, nous travaillons avec deux maisons aveyronnaises à Belcastel et Rignac», souligne Maryse, qui tient à cette attache locale.

Bien sûr, les fêtes de fin d’année sont une période faste pour l’entreprise autour des chocolats faits maison et bien entendu des bûches. Alain le pâtissier, les décline de façon traditionnelle au beurre (café, chocolat, praliné, vanille, Grand Marnier), mais aussi de façon plus originale. La Saint Nicolas rend hommage au territoire avec son cœur croustillant de noix de la Vallée du Lot. La Nisili est un clin d’œil aux petits enfants puisqu’elle reprend les lettres de leur prénom : biscuit chocolat, crème légère framboise au cœur rafraîchi de citron... Et le Bras de Vénus, en souvenir d’un ancien salarié originaire de Nice : biscuit, crème pâtissière vanille ou chocolat.

Un panel de bûches glacées est également proposé aux parfums variés : nougat - framboise - cerise, ananas - orange - coing, banane - noix de coco - miel, réglisse - thé vert... «Nous réalisons les desserts sur commandes également pour les événements (anniversaires, mariages...)».

Et dès que les fêtes sont passées, Alain et Maryse enchaînent avec les galette des rois ! A la pâtisserie Cayla Alcouffe, on ne s’ennuie pas et on se régale à toutes les saisons !

Eva DZ