lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Session de la Chambre d’agriculture : installation, PAC et productions

19 mars 2020

Session de la Chambre d’agriculture : installation, PAC et productions

La session de la Chambre d’agriculture de l’Aveyron s’est déroulée vendredi 13 mars à la Maison de l’agriculture, à Rodez, sous la présidence de Jacques Molières.

L’installation reste une priorité pour la Chambre d’agriculture, «mission qui nous est affectée par l’Etat», a indiqué Jacques Molières, inquiet cependant par la menace de voir le système se complexifier.

Anthony Quintard a confirmé en parlant «de refonte intégrale du système, avec une régionalisation, alors que JA national milite pour un cadre global. Nous ne voulons pas aller plus loin pour la constitution des dossiers d’installation, la complexité, et le coût. Ce sera l’enjeu de notre travail mené avec les Régions», continue Anthony Quintard, précisant que «l’Aveyron était dans le top 3 des installations aidées» au niveau national. Pour Bruno Montourcy, «il est important de travailler sur la transmission-cessation. La Chambre d’agriculture doit accompagner cette réflexion».

Le tour des productions

Selon Jacques Molières, «la diversité de nos productions agricoles est une force et non un handicap pour l’Aveyron. Nous portons la même attention à toutes, qu’elles soient dites petites ou grandes». Pour le lait de vache, il juge cette production en système conventionnel «insuffisamment valorisée par les entreprises». Autre «parent pauvre, la viande bovine». En revanche, la production de lait de chèvre est toujours sur une bonne dynamique, rapporte Jacques Molières. Pour les ovins lait, il demande «une implication plus forte des producteurs»... «Je ne veux pas que les producteurs soient débordés par les industriels. L’unité des producteurs doit être préservée, c’est l’intérêt général du département».

l a évoqué le contrat de filière élevage lancé avec la Région, basé sur le modèle de l’agriculture durable, qui devait être présenté lors de cette session par Vincent Labarthe, vice-président de la Région Occitanie, finalement retenu à la Communauté de communes du Grand Figeac. «C’est un modèle correspondant à l’agriculture aveyronnaise telle qu’on la connaît», souligne Jacques Molières. «Ce contrat doit se synchroniser avec le plan national filière. Nous verrons entre juillet et septembre quels moyens seront mis en face. Je rappelle que 38 % du secteur agroalimentaire de la Région Occitanie est issu de l’élevage. La viticulture, c’est 31 %», détaille le président de la Chambre d’agriculture. Gilles Bernat a insisté sur l’importance de mettre en avant les signes officiels de qualité au niveau régional.

PAC 2021/2027

Dominique Fayel a fait un point sur les négociations en cours du budget PAC 2021/2027. «Le processus a été entamé il y a deux ans mais nous n’en sommes encore qu’au début», dit-il. L’enjeu pour l’Aveyron, est l’ICHN, la nouvelle mesure de l’éco-programme (eco-scheme), le pourcentage du couplage, la définition des prairies permanentes, dans une PAC qui risque d’être «un peu moins commune si les Etats membres retrouvent plus de souplesse».

Même si «le Brexit semble réglé pour le budget PAC, les questions demeurent pour le second pilier, celui de l’ICHN, de l’installation, des investissements, du bio, des MAE...», estime Dominique Fayel. Un accord sur la nouvelle PAC n’est pas attendu avant 2023. «La période transitoire est sujet à négociation entre l’Etat et les Régions pour le second pilier, hors ICHN», selon Dominique Fayel, sachant que «les investissements et l’installation seront gérés par les Régions».

Les élus ont également débattu sur les zones défavorisées, l’installation, des préoccupations qui seront «l’enjeu de la nouvelle PAC» a confirmé Dominique Fayel, avec l’élaboration du plan stratégique national (PSN PAC). Pour Jacques Molières, il est nécessaire de se rapprocher des critères du modèle ICHN d’avant 2014, soulignant également l’importance de cette enveloppe ICHN pour l’agriculture aveyronnaise.

D.B.