lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Formation de perfectionnement avec l’ADPSA : plancher sur l’approche de marché

16 juillet 2020

Formation de perfectionnement avec l’ADPSA : plancher sur l’approche de marché

Patrick Chaub, intervenant spécialisé dans la relation et le commerce, anime une formation «approche de marché» en lien avec l’ADPSA. Cette formation est notamment ouverte aux jeunes installés qui ont un projet d’atelier en vente directe. Une nouvelle formation est programmée à la rentrée sur deux jours, les 7 septembre et 29 octobre.

Cette formation est ouverte aussi bien à des personnes qui ont très bien avancé dans leur projet de commercialisation en direct qu’à celles qui n’en sont encore qu’à la réflexion. Patrick Chaub les aide à avoir une approche de marché quelle que soit l’avancée de leur projet. Ce n’est pas une initiation mais une prise de contact, un préalable à l’étude de marché. Cette formation se déroule sur deux jours. L’idée est d’aborder les différentes étapes depuis l’identification du processus d’une étude de marché jusqu’à son aboutissement. L’intervenant aide les participants à cibler les populations qui peuvent les aider à mieux comprendre leur marché : distributeurs, fournisseurs, clients... et leur donne une liste de cibles potentielles. Entre les deux jours de formation, les stagiaires doivent aller à leur rencontre pour présenter leur projet et évaluer leur intérêt. L’intervenant les aide aussi à réfléchir sur une stratégie de prix, de public (niche ou tout venant)...

L’intérêt de cette formation est aussi l’échange entre participants, sur leur projet respectif, leurs doutes, leurs espoirs, leurs craintes... «Je compare cette formation à un voyage que l’on doit préparer : pour cela il faut penser au moyen de locomotion, à l’organisation de ses bagages... tout ce qui fait que l’on sera dans les meilleures conditions pour le réaliser mais attention cela n’empêche pas les pannes, les retards... C’est-à-dire que dans ma formation, je ne garantis pas la réussite du projet !», cite Patrick Chaub.

La deuxième journée est davantage dans l’action : technique de vente, de négociation, choix des fournisseurs, mais aussi la façon de trouver des clients, de s’assurer de la trésorerie...

Bien sûr lors de cette formation, les conséquences de la crise sanitaire et le nouveau paysage que cela induit seront également abordées. «De cette crise, il faut tirer plusieurs enseignements : ne pas être dépendant des clients, avoir assez de trésorerie pour passer les moments difficiles et s’orienter sur l’essentiel. Je les aide à réfléchir pour inventer des systèmes de diversification et éviter de réagir dans l’urgence. Pour cela, on en revient toujours à la bonne préparation, à l’anticipation», conclut Patrick Chaub.

Inscriptions : 05 65 73 77 96.

Eva DZ