lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Section bovins viande FDSEA : «Consommation et volumes suivent, mais pas les prix !»

16 avril 2020

Section bovins viande FDSEA : «Consommation et volumes suivent, mais pas les prix !»

Valérie Imbert, présidente de la section bovins viande FDSEA.

«Nous avons fait le point ce mardi 14 avril au sein de la FRB et avec des représentants d’Interbev, dont ceux du groupe System U sur les marchés de la viande bovine en particulier. Le niveau de consommation reste positif dans les rayons boucherie avec des ventes en progression de 15 à 60 % selon les morceaux ! La consommation de viande hachée est sur une bonne dynamique, en surgelé également. Les abattages de vaches allaitantes et de jeunes bovins ont progressé de 11 % en France, comparé à la semaine dernière. En revanche, les prix producteurs restent stables, ce qui est incompréhensible pour nous, éleveurs ! Certains intermédiaires profitent de la situation... Les prix restent donc encore en dessous de nos coûts de production.

Les broutards partent bien, même si le prix n’est pas à la hauteur de nos espérances. Le marché italien est favorable. En Algérie, il reste fragile. La campagne de communication pour les fêtes de Pâques a été entendue par les consommateurs selon System U, même pour l’agneau. Pour le veau label, la situation reste difficile, malgré des pistes nouvelles envisagées avec Picard Surgelés...

Les importations de viandes du Mercosur sont stoppées. Est-ce le fruit de nos actions syndicales ? Les consommateurs français ont été attentifs à nos messages, même si le prix des jeunes bovins et des vaches ne remontent pas assez. Un point positif pour notre région, les ventes de viande ovine demeurent correctes, malgré le contexte jugé préoccupant.

En Aveyron, les abattoirs tournent bien. La DDCSPP joue bien le jeu et les volumes suivent en conséquence. Un conseil, les éleveurs qui le peuvent doivent garder leurs bonnes vaches à la ferme, pour faire remonter les prix.

A noter que System U, par l’intermédiaire de Bigard-Castres, a acheté des bêtes de concours avec une valorisation correcte. La situation reste tendue pour ce site d’abattage tarnais au niveau de la main d’œuvre disponible, mais l’activité continue !».

D.B