lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Dératisation en partenariat Ville de Rodez-Farago Aveyron : la meilleure lutte est collective

15 novembre 2018

Dératisation en partenariat Ville de Rodez-Farago Aveyron : la meilleure lutte est collective

Chaque automne, Christian Foulquier sillonne avec sa voiture estampillée FODSA - Farago Aveyron, les quartiers de Rodez pour distribuer des sachets de raticides aux habitants. Un partenariat qui dure avec la municipalité ruthénoise et fort apprécié de la population.

Il est désormais attendu dans le quartier ! A Gourgan, les habitants guettent l’arrivée de Christian Foulquier à bord de sa voiture FODSA - Farago Aveyron, chargé de la distribution de raticides. En novembre, il parcourt les quartiers de Rodez à la demande de la Ville qui confie depuis de très nombreuses années, cette mission à FODSA - Farago Aveyron.

Une distribution attendue

«Nous sommes alertés par la presse de son avis de passage et nous l’attendons avec impatience», sourit un habitant du quartier, fidèle au rendez-vous. Un maraîcher est lui aussi, un habitué : «Ce traitement est efficace et me permet de protéger mes récoltes des ravageurs, friands de nos stocks de légumes pendant l’hiver !».

Rien ne vaut, selon Christian Foulquier, la responsabilisation des habitants pour une lutte efficace : «la distribution est très efficace parce que les habitants jouent le jeu. La proximité de la rivière Aveyron, l’ancienneté des quartiers, la proximité des jardins sont des éléments propices à la prolifération des rats et souris. Si tout le monde met son petit sachet, dans sa cave, dans son abri de jardin, sous son tas de bois de chauffage,... chacun contribue à son échelle à la réussite de la démarche proposée par la municipalité», argumente Christian Foulquier.

«Ce service rendu à la population est très apprécié, les habitants me le disent chaque année et à chacun de mes arrêts», continue l’agent technique de Farago. D’ailleurs la solidarité prédomine puisque les habitants présents le jour du passage de Christian Foulquier, sont chargés par leurs voisins, de récolter quelques sachets pour eux.

L’une des missions de l’agent de Farago est aussi de sensibiliser les habitants à la lutte contre les ravageurs : «Nous n’avons pas une mission évidente dans la mesure où nous distribuons un appât visant à tuer. Nous avons parfois besoin d’expliquer l’intérêt de préserver les habitations de ces petites bêtes, cela fait partie de mon rôle». Sur les berges de l’Aveyron et de l’Auterne, Christian Foulquier explique que les appâts sont installés dans des lieux non accessibles aux ragondins dont la lutte doit être mécanique et non chimique. «Nous expliquons également qu’un petit sachet de 40 g, qui ne doit pas être ouvert, ne peut entraîner de conséquences fatales aux animaux de compagnie, chiens ou chats mais qu’ils doivent tout de même être placés dans des endroits cachés (sous un meuble, une planche...)», poursuit le technicien.

Sur chaque sachet figurent un mode d’emploi et les informations sur l’anti-poison en cas d’ingestion. «Le risque reste réduit dans la mesure où les granulés sont enfermés dans un sachet plastique», assure Christian Foulquier.

Au plus près des habitants

Et le message passe d’autant mieux que le technicien est un visage connu dans les quartiers qu’il traverse chaque année. «Les gens sont contents de me retrouver et je suis moi-même heureux de prendre de leurs nouvelles», soutient Christian Foulquier, qui a plaisir à échanger avec chacun.

La campagne de dératisation concerne également l’ensemble des bâtiments municipaux de Rodez. Si jamais les habitants n’ont pas eu l’occasion de croiser Christian Foulquier lors de sa tournée, ils peuvent se procurer les petits sachets, toute l’année, au parc municipal, rue François Mahoux.

Courant décembre, Christian Foulquier effectuera la même campagne dans les villes de Flavin et d’Espalion. Un partenariat plébiscité par plusieurs communes du département qui apprécient l’efficacité de cette campagne de dératisation, au plus près de l’habitant.

Eva DZ