lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Engagement : des balles roses pour lutter contre le cancer du sein

14 mars 2019

Engagement : des balles roses pour lutter contre le cancer du sein

Pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein, certains agriculteurs ont fait le choix d’enrubanner leurs balles de foin dans un film rose, en référence à l’opération Octobre rose, campagne annuelle de communication pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein.

Non il ne s’agit pas d’une fantaisie ou d’une coquetterie d’un agriculteur ou d’une agricultrice qui a choisi la couleur rose pour le film de ses balles enrubannées ! Ces tas de balles roses que l’on peut apercevoir parfois dans les champs livre un message sérieux et bien précis : sensibiliser au dépistage du cancer du sein.

Au dessus de Laguiole, en direction de Lacalm, Robert Dardé a enrubanné une partie de sa récolte l’année dernière avec ce type de film rose. «On a diagnostiqué il y a un an, un cancer du sein à mon épouse. Lors de son suivi à Toulouse, nous avons eu écho de cette possibilité d’acheter du film rose, dont une partie du coût est reversée à la lutte contre le cancer du sein. C’était pour nous un geste fort, que nous avions envie de réaliser», témoigne l’agriculteur de Laguiole.

Au moment d’acheter son film, Robert Dardé s’est renseigné auprès du magasin Point Vert de Laguiole : «Par chance, il était disponible à Rodez et j’ai pu être livré rapidement à Laguiole», se souvient Robert Dardé. L’agriculteur a enrubanné une partie de sa récolte, soit 500 balles rondes, avec ce film rose mais tout à fait identique qu’un film de couleur classique. «Dans la conservation du foin, je n’y ai vu aucune différence. J’ai choisi un film en tri-couche de qualité supérieure comme j’avais l’habitude de le faire», poursuit-il. En terme de coût, le film de couleur rose est un peu plus cher mais une partie de son coût est reversée à la ligue contre le cancer du sein. «Il y a peu d’écarts de prix et je suis de toute façon heureux de participer à la sensibilisation au dépistage», assure Robert Dardé.

Son stock de balles roses était visible depuis la route qui sépare Laguiole de Saint Flour, une belle opération de communication vue par un certain nombre d’automobilistes : «Beaucoup de voisins ont été surpris par la couleur, des agriculteurs ou non d’ailleurs. C’était l’occasion pour nous de leur parler de notre démarche et de les sensibiliser à leur tour», avance Robert Dardé. «Une chose est sûre, notre démarche a interpelé et fait parler, c’est positif et c’est important aussi de pouvoir nous engager dans le cadre de notre métier d’éleveur, dans ce type d’opération de communication. Nous sommes un milieu solidaire et nous le prouvons une fois de plus !».

Pour cette année, Robert Dardé a de nouveau commandé du film de couleur rose pour enrubanner une partie de sa récolte de foin. Il encourage les agriculteurs à le suivre pour continuer de sensibiliser contre cette maladie qui, dépistée assez tôt, peut être soignée et guérie.

Eva DZ