lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Festibœuf à Naucelle en octobre : bienvenue aux animaux sous signes officiels de qualité

12 juillet 2018

Festibœuf à Naucelle en octobre : bienvenue aux animaux sous signes officiels de qualité

Vendredi 12 et samedi 13 octobre, Naucelle fête son 13e Festibœuf. Les organisateurs ont instauré une nouveauté : l’arrivée d’animaux sous signes officiels de qualité. Le point avec Jérôme At, président du Comité naucellois pour la promotion de l’élevage.

Quelle est la nouveauté de l’édition 2018 de Festibœuf ?

J. At : «Nous avons souhaité élargir le public d’éleveurs présents en ouvrant notre concours aux animaux sous signes officiels de qualité. C’est-à-dire qu’en plus des animaux de races allaitantes et croisés que nous avons l’habitude de recevoir, nous accueillerons aussi des animaux sous les labels Blason Prestige, Charolais Terroir, Bœuf Gascon, Bœuf Salers, Bœuf Blond d’Aquitaine, Bœuf Fermier Aubrac, Fleur d’Aubrac, Agriculture Biologique,...

Un panneau distinctif sera apposé devant chaque animal après le jugement pour informer les acheteurs.

Pourquoi cette ouverture ?

J. At : Notre objectif depuis la première édition il y a 13 ans, est toujours de valoriser la production de viande locale et régionale, de l’Aveyron et des départements alentours. En élargissant notre panel d’animaux proposés à la vente, nous sommes en mesure de répondre aux attentes des opérateurs qui sont en recherche d’animaux de qualité, à la demande des consommateurs. Cette orientation s’inscrit aussi dans la continuité des Etats généraux de l’alimentation.

Depuis plusieurs années, nous organisons aussi, dans le cadre de Festibœuf, un Salon du goût qui réunit toutes les démarches de qualité de notre territoire, cette ouverture aux signes de qualité sur les animaux à la vente permet de renforcer notre engagement pour la qualité. Cette année, notre Salon du goût sera piloté par Interbev et son animatrice en Aveyron, Marie Christophe.

Quels sont les enjeux de cette ouverture ?

J. At : Nous avons déjà des contacts avec les opérateurs sur le sujet, ils sont satisfaits de ce nouveau rayonnement, nous espérons que les éleveurs seront aussi réceptifs à notre nouvelle orientation. C’est à eux que nous nous adressons aussi, nous leur lançons un signal : ils ont toute leur place sur notre concours aux côtés des engraisseurs. Festibœuf se veut un événement rassembleur, fédérateur qui réunit les éleveurs naisseurs et les engraisseurs, pour répondre à l’ensemble de la demande de nos acheteurs, toujours plus nombreux. Nous voulons donner une chance à tous ceux qui font l’effort de finir leurs animaux.

Concrètement, comment va se dérouler le concours ?

J. At : Déjà au moment de l’inscription, nous demandons aux éleveurs de préciser la démarche qualité dans laquelle leur animal est engagé. De cette façon nous pourrons composer des sections spécialisées et si le nombre d’animaux est suffisant, nous pourrons proposer aux enchères la meilleure vache sous signe officiel de qualité».

Recueillis par Eva DZ