lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
Familles Rurales : 1 000 congressistes à Rodez pour parler innovation

11 octobre 2018

Familles Rurales : 1 000 congressistes à Rodez pour parler innovation

Les 13 et 14 octobre, Rodez accueille le congrès national de Familles Rurales. Plus de 1 000 responsables bénévoles et salariés des 83 fédérations régionales et départementales vont participer à la réflexion «Innover avec les familles pour les territoires».

Depuis plus de 3 ans, la Fédération départementale de Familles Rurales se prépare à accueillir le congrès de sa fédération nationale à Rodez. Première fédération d’Occitanie, elle s’apprête à vivre un grand moment : «Le congrès de Familles Rurales réunit plus de 1 000 personnes de toute la France tous les 5 ans. Nous avons à cœur de mettre en avant nos activités et notre département», avance Adeline Canac, présidente de Familles Rurales Aveyron.

Attractivité des territoires ruraux

L’agricultrice de Durenque est tombée dans la marmite du premier mouvement dédié aux familles étant petite ! «Ma mère présidait l’association locale de Durenque, j’ai d’abord passé mon BAFA puis mon BAFD et quand j’ai eu mes enfants, je me suis investie pleinement dans le réseau, localement, au département et au bureau national», explique Adeline Canac, présidente depuis 2012 de la fédération départementale.

«Familles Rurales contribue à l’attractivité de nos territoires, véhicule également des valeurs : action collective et partagée, solidarité, respect, créativité, dynamique, passion, engagement,... C’est notre force pour apporter des solutions aux familles en partenariat avec les acteurs publics et privés du territoire», poursuit la présidente départementale.

Chaque congrès permet au mouvement Familles Rurales, de se pencher sur une thématique d’avenir. «Depuis sa création il y a plus de 70 ans, Familles Rurales a toujours eu cet esprit pionnier», note Isabelle Sudre, chef de projet à Familles Rurales. «Nous sommes en constante réflexion, avec un temps d’avance pour répondre aux besoins des familles. La force d’un réseau, c’est sa capacité à innover, à oser !». Le congrès national est donc le moment de réunir les décideurs, les salariés, les bénévoles pour se projeter et proposer des solutions qui permettent aux familles de mieux vivre.

Le congrès de Rodez est donc résolument tourné vers l’avenir : «Innover avec les familles pour les territoires». Pour alimenter la réflexion, Frédéric Dabi, directeur adjoint de l’IFOP présentera les résultats de l’enquête menée auprès de familles sur leurs perceptions et les réalités de la vie en milieu rural. Elle permettra une meilleure connaissance de leurs attentes.

Nicolas Bouzou, économiste et Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste partageront leurs regards sur la ruralité, moteur de l’innovation.

Une centaine d’experts, entrepreneurs, universitaires, élus, responsables associatifs et institutionnels,... animeront des conférences, des ateliers «fabriques de projet», des laboratoires de créativité,... pour partager, inspirer, construire ensemble,... Une table-ronde sera aussi consacrée aux innovations numériques.

Le ministre de la cohésion des territoires est également attendu en ouverture du congrès samedi matin : «ce sera l’occasion de montrer tout le dynamisme de notre réseau mais aussi de nos territoires ruraux et rappeler la nécessité de les accompagner», a avancé Adeline Canac. «Il existe une réelle vitalité rurale, les participants à ce congrès en sont une belle preuve. Et les pouvoirs publics doivent en prendre pleinement la mesure», poursuit-elle. «Les familles en milieu rural ont besoin d’être entendues, défendues et reconnues. Nous espérons que ce congrès confortera notre position et apportera de nouvelles idées à nos salariés, responsables et bénévoles qui s’engagent au quotidien pour la vitalité des territoires ruraux», conclut Adeline Canac.

Eva DZ