lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Archives VP
La nouvelle préfète sur une exploitation à Moyrazès : premiers contacts avec la ferme Aveyron

10 septembre 2020

La nouvelle préfète sur une exploitation à Moyrazès : premiers contacts avec la ferme Aveyron

 

Valérie Michel Moreaux, la nouvelle préfète de l’Aveyron, est allée à la rencontre de la profession agricole, jeudi 3 septembre, sur l’exploitation de la famille Garrigues à Moyrazès.

Valérie Michel Moreaux est arrivée fin août dans le département, la nouvelle préfète de l’Aveyron n’a pas tardé à répondre à l’invitation de la profession agricole qui lui a proposé une visite de terrain sur une exploitation laitière à Moyrazès, jeudi 3 septembre.

«J’ai visité une exploitation dont l’histoire est impressionnante : une reprise familiale réussie avec l’installation de deux jeunes Michaël et Gaëtan Garrigues aux côtés de leur maman, Béatrice qui devrait bientôt laisser sa place à son troisième fils», la nouvelle préfète de l’Aveyron était ravie de son premier contact avec la profession agricole qui l’a reçu jeudi 3 septembre sur l’élevage laitier de la famille Garrigues donc, à Moyrazès.

«Je remercie l’ensemble des participants, la FDSEA, les JA, la Chambre d’agriculture et les organisations professionnelles agricoles pour ce panel complet de présentation de l’agriculture départementale et de leurs questionnements», a complété Valérie Michel Moreaux, à l’issue des échanges.

Pendant près de 2h, Jacques Molières, Laurent Saint Affre, Romain Déléris, Benoît Fagegaltier, Rémi Agrinier, Germain Albespy, Dominique Fayel... et les représentants des organisations professionnelles agricoles (MSA, Crédit Agricole, Groupama, FD des coopératives...) ont dressé un portrait précis de l’agriculture aveyronnaise : ses produits, son territoire, ses hommes, ses femmes, sa qualité, sa diversité, l’unité aussi professionnelle.

«J’ai bien conscience que l’agriculture en Aveyron est une évidence, un élément clé de la société», a commenté la nouvelle préfète. «Sa diversité et l’unité des hommes et des femmes qui la défendent sont une richesse et le rôle de chacun est essentiel pour atteindre un bel équilibre et une joie de vivre ensemble».

Suite de l’article dans notre édition du 10 septembre 2020.